Une première clinique de vaccination mobile voit le jour

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Une première clinique de vaccination mobile voit le jour

La toute première clinique de vaccination mobile du Québec se trouve dans la région de la Mauricie/Centre-du-Québec et amorcera sa route, dès demain, du côté de Laurierville. C’est le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières, Jean Boulet, qui en a fait l’annonce ce matin.

La clinique de vaccination mobile se déplacera dans différentes municipalités de la Mauricie et du Centre-du-Québec au cours des prochains mois (estimation en 60 et 90 jours). Les lieux visités seront déterminés selon les recommandations de la Direction de la santé publique, notamment en fonction de la couverture vaccinale sur le territoire et de la situation épidémiologique.

«On fier que la première clinique mobile soit celle d’ici, de notre région de la Mauricie/Centre-du-Québec», a lancé M. Boulet. «Ça témoigne de notre étroite collaboration et de l’implication de nos partenaires, notamment la Clinique de santé M, Kruger, Trois-Rivières Ford Lincoln et l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).»

«La clinique va amorcer son trajet dès demain et elle se veut un excellent moyen de rendre le vaccin accessible à tout le monde. C’est crucial d’atteindre l’immunité collective le plus tôt possible.»

Tel que mentionné précédemment, la toute nouvelle clinique mobile sera de passage à Laurierville, dans le Centre-du-Québec, du 19 au 21 mai, entre 10h et 17h.

«Aujourd’hui, on fait un pas de plus en avant avec l’arrivée de notre clinique mobile», a pour sa part confié Gilles Hudon, président et directeur-général adjoint du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec. «Ça nous donne l’agilité de nous rendre dans les milieux où le taux de vaccination est un peu moins élevé.»

«Dans la région de la Mauricie/Centre-du-Québec, ça va très bien! 50% de la population a été vacciné, ce qui signifie 275 000 doses administrées. Pour atteindre le 75% à 80% de population vaccinée, il faut se rendre à 400 000 personnes. La vaccination se poursuit dans nos huit grands centres de masse, ainsi que dans 93 de nos pharmacies.»

L’annonce de M. Boulet a été faite au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

«Kruger est très fière de participer à l’effort collectif visant à rendre la vaccination accessible au plus grand nombre possible de citoyens et citoyennes, lance Gino Lévesque, vice-président principal chez Emballages Kruger. En fournissant l’autobus qui servira de clinique ainsi qu’une partie des ressources nécessaires à son fonctionnement, nous sommes heureux de concrétiser une fois de plus notre implication dans la communauté avec cette première clinique de vaccination mobile. Ces engagements permettent ainsi la réalisation de cette initiative que nous estimons être primordiale dans la lutte contre la COVID-19.»

«Pour l’UQTR, cette initiative de clinique de vaccination mobile avait quelque chose de l’obligation morale et du devoir historique. Si notre histoire institutionnelle permet de mettre en lumière plusieurs occasions d’expression d’une solidarité régionale, notre ADN même nous imposait de fournir une partie des ressources nécessaires pour que cet autobus consacré à la vaccination puisse prendre la route. Ainsi, de nombreux membres de la communauté universitaire ont répondu à l’appel et se joindront à tous les volontaires qui participeront à cette importante initiative», a conclu Christian Blanchette, recteur de l’UQTR.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires