Au tour d’Opitciwan d’interdire l’entrée

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Au tour d’Opitciwan d’interdire l’entrée
Jean-Claude Mequish (Photo : Michel Scarpino)

La communauté Atikamekw d’Opitciwan contrôle à son tour la circulation à l’entrée et à la sortie du village, pour protéger les résidents de la contagion de la COVID-19.

Par cette mesure, le conseil souhaite éviter que le virus de la COVID-19 se retrouve sur le territoire de la communauté situé à 300 km de Roberval.

«Nous prenons les grands moyens pour protéger la vie, la santé et l’intégrité de nos membres et résidents», explique le chef Jean-Claude Mequish.

Il sera donc interdit de sortir de la communauté à l’exception des déplacements autorisés, soit pour les urgences, ainsi que des déplacements vers les territoires familiaux.

«De même, les visiteurs, les membres qui résident en réserve et les non-membres ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire de la communauté. Des exceptions s’appliquent pour les travailleurs qui assurent l’entretien de la route ainsi que les personnes qu’ils fournissent des services essentiels», ajoute le conseil.

«Un point de contrôle routier a été aménagé à l’entrée du territoire par les autorités policières. Ceux-ci, ainsi que les agents de la guérite, sont formellement mandatés afin d’appliquer cette mesure d’isolement de la communauté», conclut le chef Jean-Claude Mequish.

Les communautés Atikamekw de Wemotaci et Manawan ont fait de même, ces derniers jours.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des