Consultation publique du MFFP

Rédaction La Tuque
Consultation publique du MFFP
La zone en gris foncé représente les unités d'aménagement 041-51, 043-51 et 043-52, territoire visé par la dérogation à la coupe en mosaïque et à la coupe avec protection de la régénération et des sols. (Photo : Courtoisie)

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs  tiendra une consultation publique du 12 janvier au 25 février.

Pour l’occasion, la population pourra formuler ses commentaires sur une dérogation au Règlement sur l’aménagement durable des forêts du domaine de l’État (RADF) dans les unités d’aménagement (UA) 041-51, 043-51 et 043-52, situées majoritairement sur le territoire forestier public de la région de la Mauricie.

« Cette dérogation a pour but de bonifier l’approche d’organisation spatiale de la coupe en mosaïque (CMO) et de la coupe avec protection de la régénération et des sols (CPRS) dans les UA 041-51, 043-51 et 043-52 pour la période 2022-2023 » indique le MFFP.

On veut connaitre les préoccupations des utilisateurs de la forêt en regard de cette nouvelle approche d’utilisation.

On peut prendre connaissance des documents de dérogation et transmettre des commentaires en consultant le site Web du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, au plus tard le 25 février, à 23 h 59.

« Pendant la durée de la consultation, le personnel du Ministère sera disponible pour fournir des explications sur les travaux et répondre aux questions et aux préoccupations de la population. Les personnes qui désirent obtenir plus de renseignements sont invitées à communiquer avec le bureau régional du Ministère par courriel à : ConsultationPafi-Mauricie@mffp.gouv.qc.ca ou par téléphone en laissant un message au 819 371-6151, poste 0. En raison de la pandémie de COVID-19, les bureaux demeurent fermés à la clientèle. Néanmoins, des représentants du Ministère répondront aux messages vocaux dans un délai de deux jours ouvrables » ajoute le MFFP.

Destinée à de recueillir les commentaires et les préoccupations des citoyennes et des citoyens relativement à la nouvelle approche d’organisation spatiale présentée dans les documents de dérogation, la consultation ne permet pas de changer la vocation du territoire public ni les droits déjà consentis, fait aussi savoir le MFFP.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires