Construction d’une usine de transformation du bois à Wemotaci

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Construction d’une usine de transformation du bois à Wemotaci
La corporation de développement économique Nikanik de Wemotaci veut promouvoir l’entrepreneuriat parmi les résidents de la communauté. (Photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE.  Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci et la Société en commandite Scierie Tackipotcikan annoncent la construction d’une nouvelle usine de transformation du bois dont les opérations devraient débuter à l’été 2021.

Spécialisée dans le sciage de bois surdimensionné, l’usine sera construite au coût de 3,5M$. Elle créera une quinzaine d’emplois durables à Wemotaci en plus de contribuer au développement de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes.

«La nouvelle usine de transformation du bois s’inscrit dans nos efforts de développement économique et de création d’emplois pour nos membres. Le développement économique est au coeur des priorités du Conseil des Atikamekw de Wemotaci et nous sommes fiers de voir l’aboutissement de projets porteurs comme l’usine de transformation du bois. L’amélioration de la qualité de vie des membres de Wemotaci repose sur ce type de projet», a déclaré François Néashit, Chef du Conseil des Atikamekw de Wemotaci et Président de la Société en commandite Scierie Tackipotcikan.

À partir d’une scierie mobile, on aménagera l’usine de transformation du bois dans un bâtiment fermé sur le plancher de ciment. Éventuellement, on y ajoutera une unité de délignage et une unité d’éboutage pour produire des matériaux de dimensions et de qualité répondant aux normes en vigueur et aux besoins du marché.

Elle s’approvisionnera via ses propres opérations forestières ou par l’échange de volumes de bois avec les industries de la région. «Les produits dits de commodité ou conventionnels seront réservés pour les besoins locaux et une autre partie de la production sera destinée à des produits de niche. Conscient de l’importance du développement économique comme levier de développement social et communautaire, le Conseil des Atikamekw de Wemotaci a soutenu au cours des dernières années le développement de plusieurs initiatives», expliquent les promoteurs.

Un investissement de 300 000$ du Conseil de Wemotaci a été nécessaire pour la mise sur pied du projet, en plus de 1M$ de Services aux Autochtones Canada (SAC).

«Le projet d’usine de transformation du bois à Wemotaci démontre l’engagement d’une communauté pour son développement économique et sa prospérité. Je tiens à féliciter le Conseil des Atikamekw de Wemotaci et la Scierie Tackipotcikan pour ce projet qui se concrétise aujourd’hui avec le lancement des travaux. La communauté fait preuve d’un grand dynamisme sur le plan économique et, à cet égard, je tiens à souligner la détermination et la créativité du Conseil de bande, » a souligné le ministre des Services aux Autochtones Canada, Marc Miller.

«Nous redoublons d’efforts afin de mener à terme des projets structurants pour notre communauté. Avec des initiatives comme l’usine de transformation du bois, c’est toute la communauté de Wemotaci qui bénéficie des retombées économiques. Nous avons la détermination nécessaire pour mettre sur pied d’autres projet pour soutenir et stimuler le développement économique de Wemotaci », conclut Adam Jourdain, directeur général de la Corporation Nikanik.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires