«C’est un baume sur la situation actuelle» -Paul-Armard Girard

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
«C’est un baume sur la situation actuelle» -Paul-Armard Girard
Dans l'ordre, on voit Jacques Dupont, directeur du district 18 des Chevaliers de Colomb, Yves Tousignant, grand chevalier sortant, Dorys Duchesne et Paul-Armand Girard, respectivement administratrice et président de la Fondation, Daniel Duchesne, député d’état des Chevaliers de Colomb du Québec et Renald Boisvert, directeur régional de la région 10 de la Mauricie et Lanaudière des Chevaliers de Colomb. (Photo : Michel Scarpino )

Remise de 4000$ des Chevaliers de Colomb à la Fondation pour la santé

COMMUNAUTÉ.  Les Chevaliers de Colomb ont remis un don de 4000 $ à la Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice.

Pour la Fondation qui avait produit une demande de don, l’entrée d’argent arrive à point, à un moment où toutes les activités de financement doivent être mises sur la glace.

L’argent est issu de la vente d’une loterie, la Colombienne, que mettent en branle chaque année les membres des Chevaliers.

Pour le député d’état, Daniel Duchesne, les retombées de son groupe de bienfaisance sont immenses. «On a donné 1,3M$, cette année juste avec la vente de la Colombienne. On donne en moyenne 6M$ dans la communauté à travers le Québec. Ce sont environ 8 millions d’heures de bénévolat qui sont faites à travers le Québec par les Chevaliers de Colomb», mentionne fièrement Daniel Duchesne.

Le président de la Fondation, Paul-Armand Girard, était agréablement surpris de recevoir ce chèque, surtout dans le contexte actuel : «Il faut savoir que 90% du financement public de la Fondation provient de regroupements de masse». Le dîner des hommes, celui des femmes, le tournoi de golf doivent être mis sur pause en attendant de nouvelles directives. Devenu populaire en peu de temps, le dîner des femmes, avec ses 190 billets vendus, serait difficilement envisageable, même en le présentant sur deux jours, en raison de l’augmentation des coûts que cela engendrerait.

À eux seuls, les dîners du début du mois de décembre au profit de la Fondation permettent d’aller chercher des revenus plus qu’appréciables : le dîner des femmes avait rapporté 7300 $ alors que celui des hommes avait permis d’aller chercher 2000 $, l’an dernier.

«C’était une première, pour nous, de recevoir un don, seulement sur une sollicitation. C’est une bouffée d’air frais», avoue M. Girard, qui entend explorer davantage cette façon de faire, tant que la distanciation sociale perdurera. Aux dires de ce dernier, il s’agit probablement d’une nouvelle avenue de financement pour la Fondation. «On va faire un répertoire de tous les organismes qui pourraient éventuellement nous aider dans les prochains mois. Tout ça, parce que la Fondation demeure active dans sa communauté. On devrait annoncer dans les prochains mois notre nouvelle planification stratégique», laisse entendre le président.

Les projets ne manquent pas

Pour la Fondation, ce ne sont pas les projets qui manquent. À l’automne 2019, l’organisme avait déjà commencé, avec la direction du CIUSSS-MCQ, à mettre sur la table à dessin un programme touchant les personnes âgées. Bien qu’à l’étape embryonnaire, un plan quinquennal prévoit l’aménagement d’un parc pour les résidents du CHSLD, la revitalisation du jardin ainsi qu’une nouvelle climatisation pour le CHSLD, de même que la décoration des portes des résidents. Le projet vise également à réaménager les îlots utilisés par les infirmières. «La Fondation a adhéré immédiatement. De là, le lien avec les Chevaliers de Colomb, qui a toujours eu parmi ses missions celle de s’occuper des aînés», précise Paul-Armand Girard. La Fondation contribuent, d’ailleurs, régulièrement lors d’achats d’équipements au centre de La Tuque du CIUSSS-MCQ.

Fier Latuquois

Daniel Duchesne cachait difficilement sa joie d’aider la communauté de La Tuque, puisqu’il s’agit de sa ville d’origine. D’ailleurs, en 124 ans d’histoire, il a été le premier député d’état des Chevaliers originaire de la Mauricie. M. Duchesne vient de terminer son mandat de président des Chevaliers de Colomb du Canada. Pour ce dernier, le fait de publiciser le don remis à la Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice est d’abord un geste de remerciement pour le travail des bénévoles de son groupe.

Environ 450 Latuquois sont membres du conseil 1887 des Chevaliers de Colomb à La Tuque. La partie locale des revenus de la loterie annuelle et des activités de financement du groupe communautaire  sont dirigés vers l’hôtellerie de Trois-Rivières de la Fondation québécoise du cancer puisque de nombreux Latuquois doivent y séjourner chaque année.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des