Ça s’est passé à La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Ça s’est passé à La Tuque

Juin 1982 En 10 ans, la municipalité de Haute-Mauricie passe de « Bidonville » au statut de municipalité « NATURAS » donc celle qui s’est le plus améliorée en environnement. Un violent feu de forêt près du Lac-Édouard dévaste plus de 375 hectares de forêt. Le nouveau directeur général de la CSRM sera le frère Roger Bourassa qui remplacera M. Julien Houde directeur général de la CSRM depuis 1964. C’est l’ouverture officielle de la saison de balle en Haute-Mauricie. 20 équipes évolueront dans cette ligue, 16 pour hommes et 4 pour femmes. Les équipes de balle lente se multiplient dans tous les quartiers. Au Bel-Air on en retrouve une vingtaine. L’Usine CIP sera fermée du 23 juin au 5 juillet. Plus de 1 200 mises à pied. Les personnes de l’Âge d’Or sortent très déçues de leur expo-vente. Sur 15 heures d’ouverture, seulement 200 personnes se sont présentées. La Société d’Entraide Économique se donne une nouvelle direction. Président, Gilles Petit, Vice président, Vic Croteau, Gilles Bastarache, secrétaire et 5 directeurs. La Tuque regorge d’activités plein-air. Mentionnons : L’escalade, patin, bicyclette, vélo, canot, véhicule récréatif, la moto, la pêche, la chasse, le camping. Almanzor Vermette devient le nouveau président du Club Lions. la Bostonnais, les éboueurs manquent de force en laissant des sacs à poubelles non ramassés le long des chemins et rue. La dératisation serait efficace au dépotoir, mais pas ailleurs. L’abbé Clovis Trépanier fête son jubilé d’argent sacerdotal. Mme Monique Vachon, ex-publiciste et ex-bénévole au MSC, publie une lettre cinglante envers ceux et celles qui ont voté contre la salle de spectacles, les tenants du NON et les membres du conseil municipal. Son article s’intitule : Requiem pour La Tuque! Et qu’elle (la population) repose en paix! Les élections à la CSHSM n’auront pas été secouées par une tornade de candidats aux 4 sièges vacants. Car ils furent aussitôt comblés par acclamation. Ce sont : Paul Martel, Yvon Tremblay, Mme Renée Bouchard et Nicole Le Prohon. Le magasin de meubles J.P. Boisvert célèbre son 25e anniversaire. Le 24 Heures n’est plus. Le Comité organisateur informe la ville qu’il n’est plus capable de survivre de jeux et d’eau. Les nageurs auront eu la tête de ce grand événement. La ville n’ayant pas accepté d’augmenter la subvention et de se porter garante d’un éventuel déficit met fin aux 24 Heures de La Tuque, un événement sportif de renommée mondiale qui avait fait de La Tuque la capitale mondiale de la nage. Le Toit de l’Amitié se dote d’un nouvel exécutif. La directrice générale est Mme Juliette Jacob. Source : Société historique de  La Tuque et du Haut-St-Maurice.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des
Martine L'Heureux
Invité
Martine L'Heureux

J’aimerais vous informer que mon père le Dr Jacques-André L’Heureux est decédé subitement ce jour du 2 juin 1982.