9,5M$ pour Internet haute vitesse à plus de 1 000 foyers de l’agglomération de La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
9,5M$ pour Internet haute vitesse à plus de 1 000 foyers de l’agglomération de La Tuque
(Photo : Michel Scarpino)

Les gouvernements du Québec et du Canada font connaître un projet de 9,5M$ pour le branchement de 1 020 foyers de la Haute-Mauricie pour les services Internet haute vitesse de Xplornet d’ici septembre 2022. L’investissement, qui provient d’une enveloppe de 826M$ annoncée en mars, est réalisé par l’entremise de l’Opération haute vitesse Canada-Québec qui veut brancher 150 000 foyers à la haute vitesse d’ici l’automne 2022.

Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie et député de Saint-Maurice–Champlain, François-Philippe Champagne, l’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec et député d’Orford, Gilles Bélanger, la députée de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, ainsi que le vice-président pour le Québec de Xplornet, Charles Beaudet, en ont fait l’annonce.

François-Philippe Champagne

250 km de fibre optique seront déployés à La Bostonnais, La Tuque et Lac-Édouard. D’ailleurs, ces prochaines semaines, Xplornet fera l’inventaire des foyers dans les trois municipalités qui ne sont pas branchés.

602 foyers des secteurs ruraux latuquois, 121 de La Bostonnais et 300 de Lac-Édouard auront la possibilité d’accéder à la fibre optique, ce qui leur permettra d’accéder à une vitesse minimale de 50 Mb/s.  Xplornet recevra 5,73M$ pour cette opération en Haute-Mauricie. On estime que d’ici septembre 2022, 99% du territoire de la Mauricie sera branché à Internet haute vitesse.

«Comme dans d’autres régions du Québec, les gens de la Mauricie ont absolument besoin d’une connectivité fiable. La crise de la COVID-19 a révélé à quel point il est important de pouvoir accéder à des services numériques à large bande. En investissant dans ces projets de services Internet haute vitesse dans la région, nous aidons à combler le fossé numérique, à stimuler la croissance économique et à créer des emplois», a dit le ministre François-Philippe Champagne. Il insistait sur les avantages d’Internet haute vitesse en secteurs ruraux pour la télémédecine, les pourvoiries, de même que les jeunes familles désirant s’installer en région.

«Ce n’est pas parce qu’on est dans une région plus éloignée des grands centres, qu’il nécessite de dérouler du câble, que le citoyen doit payer plus cher. On s’engage, avec ce nouveau volet, à brancher des gens à un tarif aussi abordable que s’ils étaient en ville», ajoute Marie-Louise Tardif. Celle-ci indiquait aussi, à titre d’exemple, qu’un chalet qui a de l’électricité, situé près d’une route entretenue toute l’année se verra offrir le service.

«Les investissements favoriseront la création d’emplois durables et le dynamisme économique, ce qui profitera à l’ensemble du Québec. Xplornet soutient la détermination des gouvernements du Canada et du Québec à brancher rapidement tous les foyers québécois. Nous sommes très fiers de contribuer à cet important effort historique. Nous avons hâte de commencer les travaux en Mauricie», mentionne Charles Beaudet, vice-président pour le Québec de Xplornet.

Parallèlement, le dossier de la téléphonie cellulaire le long de la route 155 avec la firme Ambra, se poursuit. «Tous ces programmes sont complémentaires», a précisé le ministre François-Philippe Champagne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires