Le Festival est proche

Le Festival est proche

Crédit photo : Michel Scarpino

En début de semaine, la tente du chasseur a été dressée, sur la rue Lucien-Filion où on la retrouve depuis de nombreuses années. Les bénévoles et employés municipaux travaillent actuellement à l’aménager en vue de la présentation de la 46e édition du Festival.

Le bar, les réfrigérateurs, la scène, l’éclairage, le système de chauffage, les tables à pique-nique, le vestiaire, voilà autant d’éléments auxquels il faut accorder une attention particulière en vue de la qualification physique des lieux. Il faut dire qu’il y aura beaucoup d’activités à partir du dimanche 21 octobre.

Dans ses premières années de vie, l’événement a été tenu pendant quelques années sous un petit chapiteau dans le stationnement du magasin Spain ltée, au coin des rues Commerciale et Christophe-Colomb.

Pendant longtemps, la tente du chasseur a porté le nom de Cabane du braconnier.

Rappelons que pendant toute la semaine, le code vestimentaire de La Tuque change : jeans et chemises à chemise à carreaux sont de mise partout. On a même vu des membres du comité organisateur couper des cravates durant la semaine et ensuite les accrocher sous la tente du chasseur. «Ôte sa cravate et mets ta chemise à carreaux», disait le slogan.

Ne manquez pas notre section spéciale sur le Festival de chasse, dans l’édition du 17 octobre de L’Écho de La Tuque papier.

Poster un Commentaire

avatar