Le CIUSSS propose l’horaire à l’heure pour une ambulance

Le CIUSSS propose l’horaire à l’heure pour une ambulance

SANTÉ. Le président directeur général du CIUSSS-MCQ, Martin Beaumont, a confirmé qu’une recommandation est effectuée au ministère de la Santé pour la transformation d’un des trois horaires d’ambulances à l’heure dans la région de La Tuque.

On sait que les véhicules ambulanciers fonctionnent actuellement en horaires de faction, une méthode qui a été dénoncée à maintes reprises par les paramédics et les autorités municipales de La Tuque. On réclame des horaires à l’heure pour les ambulances.

«Ça devrait améliorer la situation et la stabilité dans des cas de découverture, mais on est conscient que le service actuel est déjà rehaussé. Les trois horaires de faction répondent aux besoins de la population à un ordre de service de qualité, preuves à l’appui», signale Martin Beaumont.

Il n’a pas manqué de souligner que la région de La Tuque est unique au Québec, référant aux défibrillateurs externes automatisés, disposés un peu partout dans la région : « ici à La Tuque, on retrouve un projet pilote dans lequel, à chaque 500 mètres, et il y a un défibrillateur externe automatisé, relié à des puces GPS, pour maximiser l’intervention».

Selon lui, l’enjeu est davantage la rétention de la main-d’œuvre : «Le maire a raison, il faut trouver des stratégies pour retenir des ambulanciers dans la région. On pense que la modification d’un horaire de faction à un horaire à l’heure peut-être une stratégie pour assurer une meilleure rétention des ambulanciers».

La proposition du CIUSSS doit toutefois recevoir l’aval du ministère de la Santé.

Les premiers répondants

Martin Beaumont s’est prononcé sur la question des premiers répondants, dans le secteur de Parent, dont l’entente de service est échue. Il s’estime convaincu qu’on a besoin d’un service de premiers répondants à Parent. On aura des nouvelles bientôt.

Le dossier avance très bien estime-t-il. «J’ai personnellement rencontré les équipes de travail la semaine dernière. On s’est engagé à déposer des solutions ou même au retour de la directrice ce qui est en vacances. On suit le plan de match et on connaît les besoins», a dit M. Beaumont.

«Je pense que le maire sera très content de voir ce qu’on aura à lui proposer pour maintenir une sécurité à l’intérieur de Parent».

 

Poster un Commentaire

avatar