Retrait de ma candidature au poste de mairesse

Tribune libre
Retrait de ma candidature au poste de mairesse
Rachel Fluet.

Voici ma réflexion après un mandat de huit mois très intenses avec des conditions exécrables et un climat toxique à outrance.

En moins d’un an de présence au conseil de M. Laplante, M. Baugée, Mme Ouellette ont côtoyé huit démissions. Trouvez-vous cela normal ??

Mon but est de vous faire connaître en survol les dessous de ce monde municipal.

Après avoir ouvré 30 ans en santé, où j’ai occupé plusieurs postes de responsabilité avec succès. J’ai milité à la FSSS (fédération santé services sociaux) CSN (Confédération des syndicats nationaux) une dizaine d’années. J’ai fait partie de plusieurs comités gouvernementaux, intersyndical, négociations de divers dossiers, tous avec succès. Toutes ces réalisations sont possibles grâce au travail d’équipe, qui est une force en soi. J’ai acquis la réputation d’une personne honnête, transparente et équitable.

Après plus de 10 ans de retraite en plénitude chez moi, j’ai naïvement accepté de me présenter en février 2021. Avec l’intention de partager les compétences au profit des citoyens de La Bostonnais, mais l’absence de directeur général ne m’a pas facilité la tâche au point de vue administratif, car je devais cumuler la fonction de mairesse et de directeur général et cela sans transfert de dossiers… De plus, le manque de complicité, d’entraide et la zizanie qui régnait au sein du conseil ont fait que malgré toute ma bonne volonté et les efforts déployés, je n’ai pu faire avancer les dossiers comme je l’aurais souhaité. J’ai demandé de l’aide auprès de plusieurs intervenants, entre autres le MAMH (ministère des Affaires municipales et de l’Habitation).

J’ai eu beaucoup d’écoute, beaucoup d’encouragements, mais pas de moyens efficaces pour contrer le climat toxique. C’est ma santé qui en a subi les conséquences, provoquant un congé forcé, Mme Ouellette étant la mairesse suppléante, a pris la relève. À partir de ce moment, tout est parti en vrille, j’ai été complètement mise à l’écart de tous les dossiers, réunions ou autres. Même le personnel a reçu ordre de ne pas communiquer avec moi. Un employé qui n’a pas respecté les consignes a mérité une coupure de salaire ???

J’avais décidé, malgré tout ce que j’avais vécu et enduré ces derniers mois, de me représenter au poste de mairesse. J’ai cru percevoir un vent de changement de la part des citoyens à propos de la relocalisation de l’hôtel de ville. Mais après avoir pris connaissance des élus par acclamation qui est copie conforme de l’ancien conseil, que c’était une mission impossible je ne vois pas comment faire changer les choses. Étant une personne entière, honnête et intègre, je ne peux adhérer à leur philosophie. Je trouve cela vraiment dommage, car la municipalité de La Bostonnais regorge de possibilités, autant pour y vivre que comme aventure voyage, si elle était mieux structurée. Aux citoyens de La Bostonnais, il ne reste qu’une chose à faire pour sauver notre municipalité, soyez présent aux assemblées, aux comités, et questionner leur choix, questionnez leurs arguments, faites valoir votre point de vue. Le conseil est là pour vous servir et non pour leurs propres convictions.

Que deviendrons-nous ? À suivre…

Rachel Fluet

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires