Une 16e place à 61 ans… avec le neveu!

Photo de jcossette
Par jcossette
Une 16e place à 61 ans… avec le neveu!
Daniel Gélinas, qui en était à sa 30e classique de canots, était tout sourire au fil d’arrivée qu’il a franchi en 16e place avec son coéquipier latuquois, et neveu, Christian Marchand. (Photo : via Facebook)

Daniel Gélinas, qui en était à sa 30e classique de canots, était tout sourire au fil d’arrivée qu’il a franchi en 16e place avec son coéquipier latuquois, et neveu, Christian Marchand.

Gélinas, 61 ans, et Marchand, 37 ans, n’ont pas à rougir puisqu’ils ont terminé les trois étapes à moins d’une seconde du Top-15.

« Ç’a bien été, mais ce fut difficile. Il vantait à partir de La Tuque et ça faisait beaucoup de vagues. J’étais en équipe avec mon neveu qui en était à sa douzième classique. Habituellement, il participe avec son frère, mais il ne pouvait pas cette année alors on est allé ensemble. On a aimé l’expérience et c’est le fun parce que c’était vraiment une réunion de famille ce week-end. Je suis vraiment content de l’organisation et du travail de notre équipe aussi », a commenté M. Gélinas.

Rappelons que dans une course serrée du début à la fin, le tandem formé de Steve Lajoie et Mike Davis a remporté la 89e Classique de canots devant Guillaume Blais et Jimmy Pellerin. Il s’agit d’une 12e victoire sur la rivière Saint-Maurice pour Lajoie et une première pour son coéquipier.

La lutte entre les deux équipes a été serrée du début à la fin, mais le duo canadien américain a tout de même remporté les trois étapes de la course.  « Ça s’est joué dans les sprints. On savait que Guillaume et Jimmy étaient bons là-dedans, mais on a gardé notre calme », a expliqué Steve Lajoie quelques minutes après sa victoire.

Lors de ses quatre dernières victoires à la Classique, Lajoie a coiffé le fil d’arrivée avec des coéquipiers différents, soit Guillaume Blais en 2017, Andrew Triebold en 2018, Jimmy Pellerin en 2019 et maintenant avec Davis. « Ce n’est pas toujours facile de changer de coéquipier, mais on s’adapte. C’est un bon challenge en soi et chaque fois qu’un de mes coéquipiers gagne, comme pour Mike aujourd’hui, je suis tellement content pour lui. » 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires