Préparez-vous pour les « Tripes de Boston »

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Préparez-vous pour les « Tripes de Boston »
L'événement avait connu un grand succès en 2019. (Photo : Archives.)

RIVIÈRE. Ceux qui ont vécu le retour de la Descente des tripes sur la rivière Bostonnais, en 2019,  peuvent déjà se préparer au retour de cette activité, le samedi 16 juillet. Après deux ans de pandémie, les organisateurs Ken et Pierre Ménard de la Chapelle du vieux corbeau croient qu’il est grandement temps de s’amuser sur la rivière.

L’événement change de nom. On parle maintenant des « Tripes de Boston », un clin d’œil aux « Mitaines de Boston », une activité sportive hivernale aussi présentée depuis des années à La Bostonnais.

Le départ se fera à environ 8 km du lieu de départ, la Chapelle du vieux corbeau, tout de suite après une réunion préparatoire à 11h.

« Les gens arrivent avec leur embarcation, on a un autobus et on monte les gens en haut de la rivière », fait savoir Ken Ménard.

En raison de la configuration de la rivière, on ne peut pas amener d’aussi imposantes embarcations que celle qu’on voyait dans le temps de la descente des tripes de la rivière Croche. Mais ce qui compte, c’est le plaisir d’abord. Un tube, un kayak, une planche, un canot, on peut amener n’importe quel type d’embarcation ou faire preuve d’imagination, tant que ça demeure sécuritaire. On doit aussi avoir avec soi son gilet de sauvetage.

On s’est aperçu, en 2019, que les gens arrêtaient à un rapide, le dernier avant le pont Ducharme, et plutôt que de continuer, s’amusaient à le remonter. C’est là qu’un autobus les attendra pour les ramener à la Chapelle du vieux corbeau.

Il sera possible de souper sur place à la Cantine chez Lyly et à 20h, un party avec de la musique électronique se tiendra à la Chapelle (argent comptant seulement).

Les organisateurs s’attendent à une bonne participation. « Le monde a le goût d’être dehors, de s’amuser. Ç’a été une réussite le premier coup », ajoute M. Ménard. En effet, on avait compté 125 embarcations, un chiffre qui surprend pour une première expérience.

L’inscription est gratuite, mais des chandails promotionnels seront à vendre pour financer «les Tripes de Boston».

Quelques bénévoles viendront leur prêter main-forte, mais les organisateurs ne refuseront pas de l’aide supplémentaire, si le cœur vous en dit.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires