Les Islanders cassent le party à Shawi

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les Islanders cassent le party à Shawi
Les Islanders ont été sans pitié dans le match 4 avec une victoire de 7-0. (Photo : Ghislain BERGERON LHJMQ)

HOCKEY.  Non, les Islanders de Charlottetown ne sont pas morts. La troupe de Jim Hulton a explosé dans le 4e match de la Coupe du Président pour l’emporter 7-0 et provoquer une cinquième rencontre à leur domicile samedi. Les Cataractes de Shawinigan sont toujours aux commandes de la série avec une avance de 3-1.

William Trudeau a obtenu la première étoile avec deux buts. Le vétéran Xavier Simoneau a été dominant tout au long du match en distribuant les rondelles pour obtenir 4 passes. Jakub Brabenec a aussi obtenu 4 points. L’avantage numérique de Charlottetown a été dominant avec 4 buts en 7 occasions.

« On méritait la victoire lors des trois derniers matchs, commente l’attaquant de 20 ans Xavier Simoneau. La série n’est pas sensée d’être 3-1. La première chose qu’on a faite en entrant dans l’autobus hier a été de fermer la porte et de passer à autre chose pour ce soir. On est là chaque game en commençant de la bonne façon. On va revenir ici à 100% lundi. »

L’entraîneur des Islanders Jim Hulton était fier du match de ses protégés. « Nos leaders vétérans ont rebondi. Ç’a commencé avec notre échec avant pour museler l’adversaire. On a trouvé une façon de gagner un premier match dans cette série, mais c’est la même chose qu’hier, on met ça derrière nous pour recommencer samedi. »

Concernant la mise en échec de Zachary Massicotte qui a été chassé du match, Hulton croit qu’il mérite une suspension.

Différent son de cloche pour le pilote des Cats Daniel Renaud qui ne croit pas que son défenseur de 20 ans sera sanctionné. « Personne ne s’attendait que cette série se termine en 4 d’un côté comme de l’autre. Il y a des leçons à tirer. Nos cinq premières minutes étaient correctes, et après notre punition en première ils ont pris le momentum, puis on n’a jamais été capable de s’en sortir. Je serais surpris que Massicotte ait des répercussions. Une saison c’est un long marathon, je ne connais personne qui a couru un marathon sans avoir une bonne crampe. À soir, on a crampé des orteils jusqu’à la tête! »

Le capitaine des Cats Mavrik Bourque avoue que l’équipe a reçu toute qu’une claque. « Personne ne veut se faire battre 7-0 que ce soit en saison ou en séries. Ce n’est pas mauvais de perdre, on l’a eu dans face à soir. On était peut-être un peu trop confiant. On va se retrousser les manches pour samedi. Quand c’était 2-0, on a eu un avantage, et j’ai été le premier frustré après le power play, ça peut être été un moment tournant, ça va être à moi de gérer mes émotions. »

Fil de match

Ce début du quatrième match a été plus serré au départ entre les deux formations. 

Après 6 minutes de jeu, les Islanders ont pu profiter d’un premier avantage numérique. Une belle occasion de Brett Budgell manqué alors qu’il a frappé le poteau de plein fouet sur un tir sur réception.

Il n’en fallait pas plus pour la troupe de Jim Hulton d’ouvrir la machine et commencer leur domination contre les Cats.

À la 12e minute, William Trudeau ouvre la marque avec son 5e des séries. À ce moment, les tirs étaient de 13-3 en faveur de Charlottetown. 

Les visiteurs ont poursuivi leur pression en zone offensive, si bien que la période s’est terminée 21-8 au chapitre des tirs. Les deux équipes ont manqué des opportunités en frappant le poteau avant la fin de la période.

Dès la 2e minute de jeu du deuxième engagement, le gardien des Cats Antoine Coulombe échappe le tir de Lukas Cormier avec sa mitaine et la rondelle roule doucement dans le filet pour donner une avance de trois buts aux Islanders. Les visiteurs ont poursuivi leur domination, en milieu de période, les tirs étaient 28 en 9.

À la 13e minute, Budgell enfile son 11e filet des séries en avantage numérique sur un tir sur réception.

Trois minutes plus tard, Trudeau marque son deuxième de la rencontre pour donner une confortable avance de 4-0 aux siens.

Avec un peu plus de deux minutes à jouer à l’engagement, Zachary Massicotte effectue une violente mise en échec sur Ben Boyd au centre de la glace. Les officiels jugent que Massicotte a donné un coup à la tête, il écope d’un 5 minutes de pénalité et d’une extrême inconduite et est expulsé du match. 

Il n’en fallait pas plus pour que l’avantage des visiteurs frappe à nouveau alors que Brabanek a fait dévier le tir-passe de Patrick Guay pour donner une avance de 5-0 aux Islanders.

Autre domination des visiteurs pour les tirs dans la période avec 13 contre 5.

Au 3e vingt, les Islanders ont profité de supériorités numériques pour ajouter deux autres buts, ceux de Budgell et Patrick Guay.

Les Islanders terminent la rencontre avec 47 tirs contre 16 pour les Cats, un sommet cette saison dans la LHJMQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires