La relance du football à Champagnat

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La relance du football à Champagnat
Ces jeunes élèves ont bénéficié d'une intéressante clinique de football. (Photo : Courtoisie)

FOOTBALL. Après une disette de quelques années, voilà que le football s’apprête à reprendre du service à l’école secondaire Champagnat.

Samedi dernier, 35 jeunes sportifs de 5e, 6e année et de secondaire 1 de toutes les écoles de La Tuque se sont présentés sur le terrain de l’école Champagnat pour une clinique spéciale.

L’événement avait pour but non seulement de leur enseigner quelques rudiments de ce sport, mais aussi de tester leur intérêt d’y jouer l’an prochain.

Le responsable des sports scolaires à l’école secondaire Champagnat, Guy Hamelin, avait dans sa boule de cristal le retour du football scolaire à l’école, lui qui trouvait dommage que le terrain soit vide depuis tout ce temps.

Le Centre de service scolaire de l’Énergie avait un programme pour le football Benjamin à Shawinigan avec des stagiaires pour l’enseigner aux jeunes. « Vu qu’ils ne pouvaient pas venir ici, je me suis entouré d’anciens « coachs » de Vikings et ça s’est concrétisé en fin de semaine », était-il fier de relater.

Et ce n’est pas avec n’importe qui que les jeunes ont pu jouer du football. Des joueurs universitaires originaires de La Tuque, tout comme d’anciens Vikings sont venus donner de leur temps pour enseigner les bonnes techniques, en compagnie des entraîneurs Pierre Ayotte et Félix Lavergne.

« C’était une clinique extrêmement complète, faite par des passionnés. On a vu des étincelles dans les yeux de ces jeunes-là, tout au long de la journée », résume Guy Hamelin.

Cette clinique de football avait pour but de jeter les bases d’une série d’entraînements, l’automne prochain chez les benjamins, laquelle les conduira à la participation, le printemps prochain, à des matchs avec d’autres équipes de la Mauricie. Avec deux ou trois équipes qui s’affronteront, l’automne prochain, on mettra la table à la participation latuquoise du printemps suivant.

On se prépare à investir dans des équipements neufs et surtout, à favoriser la relève, année après année.

« On veut partir la vague, pour que ces jeunes benjamins, quand ils vont être plus vieux, montent chez les cadets. Il va y en avoir d’autres, en arrière, qui vont pousser aussi », entrevoit le responsable du sport scolaire.

Assistera-t-on à une relance du football scolaire à Champagnat ? Les astres semblent s’aligner pour les Vikings qui renoueront peut-être avec une riche tradition de football.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires