En place pour le Championnat national de cross-country

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
En place pour le Championnat national de cross-country

Les préparatifs pour la 4e tranche du Championnat national de cross-country vont bon train.

Il y a beaucoup de fébrilité dans les pistes où seront présentées les courses de la 4e des 8 rondes du Championnat de cross-country, moto et VTT.

Le promoteur Jean-François Gauvin et des bénévoles mettent la dernière main aux préparatifs de l’événement qui sera présenté cette fin de semaine à La Tuque, sur le site du Club de ski de fond La Tuque Rouge.

Les participants inscrits aux précédentes rondes du Championnat se retrouveront sur la ligne de départ, soit entre 400 et 500 personnes. Mais M. Gauvin s’attend aussi à accueillir des participants de la région du Lac-Saint-Jean qui se déplacent moins en raison des distances. «Il y a beaucoup de monde de La Tuque qui veut la faire. Il y a pas mal de jeunes qui pratiquent le motocross qui veulent la faire». Si bien que de cette façon, il s’attend à recevoir 600 participants.

Des coureurs québécois, néo-brunswickois et ontariens pourraient converger vers La Tuque au cours de la prochaine fin de semaine.

Les préparatifs vont bien. «Le circuit est fini à 90%, disait-il lundi. Il nous reste des petits ajustements de dernière minute».

Il en a profité pour inviter les cyclistes à éviter le secteur du club de ski de fond La Tuque rouge, où auront lieu les compétitions.

Pour éviter une file d’attente sur place à la roulotte de la Fédération des motocyclistes de sentiers du Québec, on peut s’inscrire via le site web Livelaps. On y trouve également l’horaire des courses des deux jours, de même que les résultats.

En plus du coup de pouce de Ville de La Tuque, il a de l’aide bénévole de la communauté d’enduro cross de La Tuque : «Notre gang de chums de motos sont tous venus donner un coup de main. Je l’apprécie énormément, c’est du monde en or. Après ça, tout le monde va pouvoir en profiter».

Dès vendredi, les coureurs vont commencer à arriver à La Tuque. Plusieurs auront leurs roulottes, mais de nombreux autres vont aussi dormir à l’hôtel. Jean-François Gauvin entrevoit déjà que les retombées économiques de cette tranche du Championnat national de cross-country seront importantes.

Il sera possible d’assister aux courses toute la fin de semaine. «C’est ouvert, pour aller voir toutes les sections dans le bois, on peut marcher tous les circuits, pour voir les pilotes, partout. Certaines places seront spectaculaires», fait ressortir M. Gauvin. Samedi, des courses pour enfants sont prévues en moto, des courses de VTT et celle des E-Bikes aura finalement lieu. L’événement se terminera par une course pour toutes les classes professionnelles d’une durée de plus de 2h30. Le départ sera donné à 13h.

Rappelons que l’objectif est de parcourir le plus de tours dans une période de temps. Un circuit d’une douzaine de kilomètres sera aménagé en «single track». Différentes classes de participants sont prévues et le Championnat sera très inclusif : on fait place à toute la famille, les enfants, les femmes, les amateurs comme les experts ont leur place sur le fil de départ.

Les nostalgiques des 12 heures d’endurance de La Tuque, et ils sont nombreux, auront certainement des heures de plaisir cette fin de semaine, surtout que la météo s’annonce clémente.

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires