15 000 parties de neuf trous cet été au club de golf de La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
15 000 parties de neuf trous cet été au club de golf de La Tuque

GOLF. La pandémie de la COVID-19 aura favorisé le tourisme local, on le sait. Cela se traduit par d’excellentes statistiques de fréquentation du club de golf de La Tuque, qui traçait, en chiffres, le bilan de sa saison 2020.

«Dame nature a été de la partie, et les golfeurs et les golfeuses ont été au rendez-vous», a fait savoir Lucie Fortin, membre du conseil d’administration.

Les chiffres sont éloquents. On parle de 33 % d’augmentation de vente des départs (freen-fee) de 33%, 40 % de hausse de locations de voiturettes de golf et 110 % d’augmentation de vente d’accessoires au golf.

Si on convertit toutes les parties jouées en rondes de neuf trous, on arrive au chiffre impressionnant de 15 000 départs effectués au cours de la saison estivale, en incluant les membres. Tout cela, malgré le fait que la COVID-19 a démarrer la saison 15 jours plus tard que prévu.

«Tous les efforts mis en place pour la relance du club de golf ont porté fruit. La promotion «4×4» a connu un bon succès et devrait revenir l’an prochain. La nouvelle page Facebook a été visitée et consulter régulièrement. Le nouveau logo a connu sa part de succès», poursuivait Mme Fortin.

On a vu quelques nouveaux visages. «Des visages qu’on voyait de temps en temps, on les a vus plus souvent», se réjouit Arnoldo Salis, gérant. Le matin, les terrains étaient souvent pleins.

Place aux jeunes

Toutefois, pour les administrateurs, le recrutement de la relève chez les jeunes golfeurs devient une priorité, puisque la moyenne d’âge des joueurs est de 73 ans. «On a une dizaine de jeunes (moins de 50 ans) qui vont entrer membres, car ils ont joué presque tous les jours», ajoute M. Salis.

Le nombre de golfeurs détenant une carte de membre est passé de 100, en 2019, à 115, en 2020. Par contre, on déplore une perte au niveau des joueurs junior. «Si on veut assurer la pérennité du club, c’est au niveau des juniors qu’il faut travailler. Pas seulement des juniors, soit les mois de 18 ans, mais aussi des jeunes adultes», pense le président, Jacques Fraser.

On veut aussi trouver une formule pour saluer les membres qui effectue l’exploit d’un trou d’un coup. Cette année, Roger Provencher, Claude Frenette et Raymonde Labarre ont réalisé ce rêve de tout golfeur.

Le président a aussi apprécié l’expertise d’une équipe de Ville de La Tuque, formée d’Estelle Paulhus, Valérie Fortin, Patrice Arvisais, Luc Martel et Jean Duchesneau, qui ont aidé à trouver des solutions afin d’hausser l’achalandage.

Curling

La saison de curling, qui devait débuter ce lundi 2 novembre, est retardée, on le sait, en raison de l’arrivée de la Haute-Mauricie en zone rouge. «Dès que nous le pourrons, la saison se mettra en branle», promettent les dirigeants du club de golf et curling, dont les bénévoles travaillaient d’ailleurs cette semaine à la préparation des glaces.

D’ailleurs, la promotion «4×4» du golf sera fort probablement importée pour le curling dès que les mesures sanitaires le permettront, ce qui devrait contribuer à attirer de nouveaux adeptes.

Fort convoitée en période régulière, la salle de réception du club de golf et curling de La Tuque a vu diminuer son achalandage de plus de 50 %. Toutes les réceptions d’entreprises des Fêtes ont été annulées.

L’assemblée générale annuelle a dû être reportée à une date ultérieure. Toutefois, les membres qui veulent obtenir le document Power point de même que les états financiers au 30 novembre 2019, peuvent une demande par courriel à : golflatuque@tlb.sympatico.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires