Gabriel Diallo se retire au deuxième tour des qualifications à Montréal

La Presse Canadienne

MONTRÉAL — La tentative du jeune Montréalais Gabriel Diallo de s’insérer dans le tableau principal de l’Omnium Banque Nationale s’est arrêtée dimanche. 

Après avoir causé une surprise de taille la veille, Diallo s’est retiré de son match de deuxième tour des qualifications contre le Français Hugo Gaston en raison d’une blessure. 

Diallo, maintenant classé 669e mondial, tirait de l’arrière 6-2, 2-1 sous un soleil de plomb lorsqu’il a annoncé à l’arbitre que sa journée de travail était terminée. 

Gaston, huitième tête de série des qualifications, a obtenu son laissez-passer pour le tableau principal du tournoi grâce à ce deuxième abandon consécutif. Le Français avait remporté son match de premier tour des qualifications à la suite du retrait de l’Américain Michael Mmoh. 

Diallo, un colosse de 20 ans, avait fait un pas de plus vers le tableau principal à Montréal en surprenant l’Australien James Duckworth en deux manches de 6-3, 7-6 (5), aux termes d’un duel de 91 minutes. 

Duckworth, 59e raquette au monde, était la quatrième tête de série des qualifications et il revenait d’une participation au deuxième tour à l’Omnium d’Atlanta. 

Diallo était le seul des six Canadiens présents aux qualifications à Montréal à avoir participé au deuxième tour. Steven Diez, Kelsey Stevenson, Jaden Weekes, Juan Carlos Aguilar et Liam Draxl s’étaient tous inclinés dès la première ronde.

Outre Gaston, trois autres Français ont réussi à se qualifier pour le tableau principal du tournoi, soit Benoit Paire, Adrian Mannarino et Arthur Rinderknech.

Paire a vaincu le Suisse Marc-Andrea Huesler en trois manches de 6-3, 3-6, 6-1, Mannarino a pris la mesure du Sud-Coréen Soonwoo Kwon 1-6, 6-4, 6-3, tandis que Rinderknech a battu le Japonais Taro Daniel en deux sets identiques de 6-4, 6-4.

L’Américain Marcos Giron, le favori des qualifications, a échappé un long bris d’égalité et a surmonté un délai de pluie pour venir à bout de l’Australien Alexei Popyrin en trois manches de 6-4, 6-7 (10), 6-1.

Le vétéran italien Fabio Fognini a travaillé pendant deux heures et 16 minutes avant d’éliminer l’Allemand Daniel Altmaier 6-3, 4-6, 6-2.

Le Britannique Jack Draper a pour sa part profité de l’abandon du Français Quentin Halys pour obtenir sa place dans le tableau principal.

Les premiers matchs du tableau principal devraient se tenir lundi, si les conditions climatiques le permettent, et la finale de l’Omnium Banque Nationale sera disputée dimanche prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires