En quoi consiste le redrapage mammaire?

En quoi consiste le redrapage mammaire?

Leredrapage mammaire, aussi appelé mastopexie, consiste en une intervention chirurgicale au niveau des seins, complètement esthétique. De nos jours, avec la quête de la jeunesse éternelle et l’envie de conserver le plus longtemps possible son corps dans un état optimal, il n’est pas rare de voir des femmes y avoir recours. Toutefois, en quoi est-ce différent d’une augmentation mammaire?

À qui s’adresse la mastopexie?

Le redrapage mammaire est une intervention qui intéresse principalement les femmes trouvant que leur poitrine s’est affaissée. Cela survient très souvent suite à une grossesse suivie de l’allaitement ou encore, auprès des femmes âgées de 40 ans et plus et donc les seins ont perdu de leur tonus. L’intervention a pour but de repositionner le mamelon et l’aréole et de redonner au sein galbe et fermeté. C’est donc une intervention complètement différente de l’augmentation mammaire. Malgré tout, certaines femmes profitent de leur redrapage pour opter pour une augmentation de la poitrine, particulièrement si  une perte de tissus glandulaires importante est responsable de la ptose (l’affaissement du sein).

Comment se déroule l’intervention?

Avant de passer à l’intervention, vous aurez un rendez-vous avec le spécialiste en chirurgie esthétique qui analysera votre cas. Dans certaines cliniques, vous serez même en mesure d’avoir un aperçu du résultat final, grâce aux nouvelles technologies. Puis, une fois que le spécialiste et vous aurez statué sur vos envies et vos besoins, vous pourrez prendre rendez-vous pour la procédure.

Il existe plusieurs manières de procéder à un lifting mammaire. En fait, la technique dépendra de plusieurs facteurs comme la quantité de tissu mammaire et adipeux présente, la quantité de peau à exciser, la position des seins par rapport au thorax et aux bras (par souci esthétique), la symétrie du volume des seins et de la largeur de l’aréole et finalement, le goût des patientes. Les incisions déterminent le surplus de peau qui sera enlevée. L’excédent de peau retiré est décollé de la glande mammaire. La glande mammaire est ensuite fixée au muscle pectoral au moyen de sutures permanentes. Enfin, on procède au repositionnement du mamelon et de l’aréole.

La technique la plus utilisée se nomme « l’ancre de bateau » à cause de la forme de la cicatrice. Le spécialiste pratique une incision autour de l’aréole, puis une verticale et une horizontale. Cela a pour effet de donner aux seins une plus belle forme, tout en laissant une cicatrice peu visible autour du mamelon. Les deux autres techniques, soient celle en « i » et celle qui n’implique que l’incision autour de l’aréole, sont efficaces, mais donnent parfois des résultats moins satisfaisants comme des seins à la forme plus ovale ou une asymétrie au niveau des aréoles.

Habituellement, la chirurgie est pratique sous anesthésie générale ou mitigée. L’opération peut durer jusqu’à trois heures afin d’obtenir un résultat optimal qui passera à travers les années. Ensuite, il faudra compter environ une dizaine de jours pour la convalescence.

Au Québec, il faut normalement compter autour de 5000$ pour ce genre de chirurgie esthétique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Blanchet
Lise Blanchet
2 années

Qui peut me conseiller le meilleur chirurgien à Québec, quelques amies ont été déçues du résultat j’aurais besoin d’avoir des renseignements. Merci de me revenir.

Manon
Manon
1 année
Répondre à  Lise Blanchet

Docteur Sébastien Nguyen à Québec