Chirurgie pour les chiens : la hernie discale

PUBLIREPORTAGE
Chirurgie pour les chiens : la hernie discale

Une hernie discale se produit lorsque la partie la plus externe du disque commence à s’affaiblir et que la partie molle interne commence à pousser vers l’extérieur. La plupart des gens ne savent même pas qu’ils ont une hernie discale jusqu’à ce que la hernie touche le nerf, provoquant ainsi une douleur nerveuse.

Ce disque est placé entre les ruptures des vertèbres. Lorsque le disque se rompt, le matériau gélatineux à l’intérieur de celui-ci s’échappe. Ce matériau peut alors devenir durci et calcifié, ce qui diminue sa capacité d’absorption des chocs. La pression peut faire gonfler cette substance durcie dans le canal rachidien à proximité, là où se trouve la moelle épinière. C’est le processus connu sous le nom de hernie. Cela peut entraîner une douleur intense et même une paralysie. Non seulement les gens peuvent souffrir d’une hernie discale, mais votre chien bien-aimé peut également souffrir de cette condition douloureuse.

Les symptômes de la hernie discale chez le chien

Une hernie discale chez le chien survient généralement à la suite d’un mouvement soudain. Les symptômes possibles d’une hernie discale sont une réticence soudaine à bouger et un dos voûté.

Votre chien adopte une sorte de posture de relaxation, qui tend généralement encore plus les muscles. Si vous mettez votre main sur son dos, vous pourrez peut-être même ressentir cette tension. Les zones touchées sont souvent un peu plus chaudes.

Il se peut qu’il réagisse alors de manière très sensible dans ces zones et préférerait ne pas être touché du tout. En fonction de la douleur ressentie par votre chien, il peut même hurler brièvement lors de certains mouvements.

Si vous remarquez des changements dans le comportement de votre animal, consultez un vétérinaire dès que possible.

Est-ce que certaines races sont plus sujettes aux hernies discales ?

Certaines races de chiens sont plus sujettes aux hernies discales. Les races avec un dos long et des pattes relativement courtes comme le Teckel sont particulièrement à risque. Ces races comprennent également les Pékinois et les Bassets. Cependant, les chiens avec une région lombaire légèrement inclinée sont également à risque.

Il en va de même pour toutes les races avec une longue colonne vertébrale, comme les Boxers et les Rottweilers. Chez ces races, la hernie discale ne se produit pas dans les vertèbres lombaires mais plutôt dans les vertèbres cervicales.

Les traitements pour les hernies discales chez les chiens

Il existe plus d’une option de traitement pour les chiens en cas de hernie discale. Si le chien est toujours en mouvement, la prednisone peut être administrée au chien. Ce traitement réduira le gonflement autour de la moelle épinière qui cause la douleur et rend les mouvements désagréables pour le chien. Ce traitement peut parfois remplacer la chirurgie.

Le vétérinaire pourrait plutôt recommander une activité limitée et du repos pour le chien. Cela réduira la quantité de stress que subit le dos du chien. Bien sûr, ce traitement et la prednisone ne sont que pour les cas bénins où le chien peut encore marcher.

Dans le cas où votre chien ne peut pas marcher ou si d’autres traitements n’ont pas fonctionné, le médecin voudra probablement opérer. Cette chirurgie aidera à soulager la pression exercée sur la moelle épinière du chien par le gel durci et d’autres débris.

Un grand pourcentage de chiens récupère très bien après la chirurgie si les lésions nerveuses ne sont pas trop graves et si elles sont détectées assez tôt. La rééducation fait également partie de ce traitement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires