L’essentiel Bloc Québécois

Publié le 2 octobre 2015
Gilles Duceppe du Bloc Québécois

Le débat des chefs de jeudi soir dernier a permis de tirer une conclusion principale : la présence de Gilles Duceppe et du Bloc Québécois à Ottawa est plus que préférable, elle est nécessaire. Seul le Bloc pourra se tenir debout pour le Québec à 100% du temps, sans la contrainte de se rallier derrière une ligne de parti. En effet, les élus du NPD, du Parti Libéral du Canada et du Parti Conservateur au Québec ne peuvent entrer en contradiction avec les élus du reste du reste du Canada, ce qui les empêche souvent d'agir et de mettre leurs culottes face aux enjeux. Le Bloc n'a pas ce problème, il travaille pour le Québec sans compromis et sans avoir les poings liés.

Pour ceux qui ont écouté le débat, force est d'admettre que les chefs fédéralistes n'inspirent pas confiance avec leurs phrases prémâchées et la fameuse cassette qu'ils ont utilisé tout au long du débat pour contourner les questions, sans répondre à celles-ci. À aucune occasion les chefs fédéralistes ont répondu aux questions de Gilles Duceppe, qui leur a également demandé de prendre des engagements clairs pour le Québec, toujours sans obtenir de réponse. Messieurs Harper, Mulcair et Trudeau, les électeurs québécois méritent un plus grand respect de votre part, et ce, au nom de la démocratie. Utiliser le mensonge et les raccourcis intellectuels est une aberration qui doit être dénoncée haut et fort.

La réalité est que le Québec n'a plus sa place dans le Canada. À quoi bon élire un gouvernement fédéral qui ne respecte pas ce que nous sommes et qui prend des décisions qui nous désavantagent ? Seule l'indépendance du Québec peut régler ce problème, le Canada n'étant pas prêt à se réformer et à laisser au Québec la place qui lui revient. Le 19 octobre, je vote Bloc Québécois!

Thierry Bilodeau

Fier Latuquois et étudiant en communication sociale à l’Université du Québec à Trois-Rivières