La communauté football se souvient

Patrick Vaillancourt patrick.vaillancourt@tc.tc
Publié le 9 mars 2015

COMMENTAIRE. La planète football de La Tuque est en deuil. Un des vaillants de l'histoire des Vikings a quitté le bateau. Impliqué pendant de nombreuses années comme entraîneur, Patrick Morin a vu traverser des générations de joueurs qui se souviennent de lui!

De nature franche et intense, Coach Morin ne laissait personne indifférent autour de lui. Plusieurs membres de la grande famille des Vikings de l'école Champagnat sont sous le choc. Les messages sur les réseaux sociaux abondent. «Veille sur tes proches, ton enfant et sur nous vikings, pour qui nous étions également ta famille.»

Avec Pat, aucune demi-mesure n'était permise. Il aimait ses kids! Ceux qui se donnaient le savaient. Tout comme ceux qui n'étaient pas prêts à donner le maximum d'effort. Il ne passait pas par quatre chemins pour dire sa façon de penser: «Je trouve que les jeunes d'aujourd'hui n'ont plus vraiment le désir de se dépasser, physiquement et mentalement. C'est mon opinion et ça me désole. Je ne généralise pas pour tous évidemment, mais pour une bonne partie des joueurs. Peut-être qu'avec le nombre restreint de joueurs, donc de talent et de caractère, ça ressort plus. Qui sait?»

Une fougue contagieuse pour ses collègues entraîneurs, mais aussi pour le personnel de l'école. Par-dessus tout, il protégeait ses gars, sa famille. Le recrutement était difficile lors des dernières années, et il lançait des messages francs: «Je vais aussi voir avec le calibre de joueurs que nous allons avoir. Parce que, même si nous réussissons à avoir le nombre minimal requis, si c’est pour les envoyer à l’abattoir, ça ne donne rien».

Avec les journalistes, il ne sortait jamais ses grands violons. Si des joueurs méritaient d'être nommés pour leurs prouesses et leur attitude, il l'indiquait. Et si les jeunes devaient recevoir un coup de pied aux fesses, il demeurait franc. «Patrick je veux que tu écrives ça pour les réveiller!», pouvait-il me dire. Il utilisait toutes les façons pour obtenir le meilleur de ses kids, sans jamais compter ses heures.

Grand passionné, il a joué au football au secondaire avant d'être coach. Il a aussi joué pour les Marauders de Shawinigan au football senior. En plus de participer à la Ligue de flag-football latuquoise pendant plusieurs années. Il a d'ailleurs été nommé recrue de l'année en 2002, et gagné le titre ultime des séries en 2013.

Il a quitté son poste d'entraîneur des Vikings à la fin de la saison juvénile à l'automne 2013, pour se concentrer sur son plus important travail de sa vie: être père!

Salut Pat! Tu vas nous manquer!