Le golf : le sport de toute une vie

Les coulisses du sports, avec André Rousseau

Publié le 13 août 2013

Rien de mieux qu’une bonne partie de golf. Encore plus si c’est en agréable compagnie, n’est-ce pas?

(Photo : Courtoisie)

(CHRONIQUE) Dès qu’il fait beau, je quitte mon ordi, ma femme et mon chien et je fonce au club de golf le plus proche pour assouvir une passion qui m’habite depuis bientôt un demi-siècle.

Avec les années, le corps est moins souple et les birdies moins nombreux, mais il suffit de réussir quelques bons coups pour avoir envie d’y retourner le lendemain.

Peu importe les chiffres sur la carte de pointage, le golf reste «le sport de toute une vie», une formidable façon d’oublier ses tracas quotidiens.

Entre deux rondes avec les amis, j'ai concocté pour vous ces quelques observations:

1) Parole de Tom Watson, chaque parcours est une pièce de théâtre en 18 actes, parfois comiques, souvent tragiques, et le langage utilisé n’est pas toujours de bon aloi.

2) Le «gimme» n’est rien d’autre qu’une convention entre deux joueurs qui en arrachent à deux pieds du trou.

3) S’il t’arrive de mal jouer, dis-toi bien que tu peux faire encore pire le lendemain.

4) Le golf est une affaire de coeur. Si tu ne le prends pas suffisamment au sérieux, tu n’auras pas autant de plaisir à jouer. Et si tu le prends trop au sérieux, tu finiras tes jours à l’asile!

5) Si tu crois t’améliorer après 60 ans, c’est que tu étais vachement pourri auparavant.Quatre-vingt pour cent des golfeurs amateurs ont tendance à tricher. Les autres sont des menteurs.

7)Le golf et le sexe sont les seules activités que tu peux apprécier même si tu ne possèdes pas un talent fou.

8) On invente chaque année de nouveaux bâtons pour frapper plus loin. Pourtant, la précision importe plus que la puissance.

9) La majorité des golfeurs se préparent au désastre. Les bons joueurs se préparent à réussir.

10) Le golf se joue sur un parcours de 25 cm, soit la distance entre les deux oreilles.

11) Si le trou est trop long pour toi, pile sur ton orgueil et avance de quelques verges. «Tee Forward» est la nouvelle mode pour accélérer le jeu.

12) Si tu veux être certain de jouer cinq ou six coups de moins, achète-toi un bon crayon. Et si tu veux jouer ton âge, dépêche-toi de vieillir.

13) Les plus belles victoires sont celles que tu remportes contre toi-même, pas contre les autres. Ton adversaire le plus redoutable est dans le miroir.

14) Plus tu passes de temps au champ d’exercice et plus tu deviens chanceux.

15) Aucun sport n’est plus exigeant. Ce sont ses contraintes qui le rendent passionnant. Si c’était facile, on choisirait plutôt le scrabble ou le parchési.

16) John Daly, l’enfant terrible de la PGA, disait souvent: «Donnez-moi des bâtons, de l’air pur et une jolie partenaire. Ensuite, je vous laisse les bâtons et l’air pur».

17) Si tu dois faire changer le manche de ta puise et si ton bois-3 est usé à la corde, c’est que tu connais une très mauvaise saison.

18) Le golf est un acte d’humilité. Le premier défi consiste à accepter ses faiblesses et ses imperfections.

19) Si tu veux vraiment connaître celui ou celle qui joue derrière toi, pique-lui sa balle.

20) Si tu joues pendant un orage violent, les deux pieds dans la neige ou durant une tornade, appelle le psy. Ça presse!

21) Pas plus qu’un mulligan par trou. À 10, ramasse ta balle.

22)Tu ne fais jamais un bon droitier avec un ancien gaucher. Et vice-versa.

23) Si ton linge n’est plus à la mode lorsque tu rentres au chalet, c’est que tu as passé trop de temps sur le terrain.

24) Ne compare jamais ton jeu avec ce que tu vois à la télévision le dimanche après-midi. C’est trop déprimant.

25) Les championnats remportés dans le champ d’exercice n’ont aucune valeur.

26) Contrairement au sexe, tu peux arrêter en plein milieu, boire une bière et manger un hot-dog.

27) N’oublie jamais d’admirer le paysage. Tu peux aussi avoir une pensée pour ceux qui sont malades ou incapables de jouer.

28) Si tu réfléchis trop longtemps, ça ne marchera pas. Frappe la balle et prie de toutes tes forces.

29) Contrairement au baseball, il n’y a pas de fausses balles et de nouveaux élans. Si tu vises trop souvent la clôture, tu risques d’avoir une faible moyenne au bâton.

30) Fais de ton mieux pour conserver ton titre de champion au 19e trou parce que ça pourrait bien être ton seul trophée!