La Tuque : hausse de taxe de 1,18 %

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Tuque : hausse de taxe de 1,18 %
Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, la trésorière municipale, Christine Gervais et le directeur général, Marco Lethiecq. (Photo : Michel Scarpino)

Le conseil municipal de La Tuque dit avoir limité sa hausse des taxes à 1,18 %, pour l’ensemble des taux, pour la prochaine année. Le budget 2020 prévoit des revenus et des dépenses de 30,95M$, en hausse de 1,6M$ par rapport à l’année qui se termine.

Le budget de l’agglomération (La Tuque, Lac-Édouard et La Bostonnais) se chiffrera à 8,4M$ alors que celui de compétences locales villes de La Tuque atteindra un peu plus de 22,5M$.

Le contribuable qui possède une maison dont la valeur est de 125 000 $, verra une hausse de 15$ sur son prochain compte de taxes.

Les taxes de service 2020 (aqueduc, égout, matières résiduelles) demeureront essentiellement les mêmes.

La Ville rapporte que l’écart des revenus s’explique principalement par la hausse de la richesse foncière, qui a augmenté de 24M$ cette année. «Cette hausse de la richesse foncière est attribuable aux constructions neuves et à la rénovation des bâtiments existants. C’est la première fois que la richesse foncière globale de Ville de La Tuque franchit le cap du milliard de dollars», indique la Ville.

Le pacte fiscal, qui a malmené les finances de La Tuque, donnera un peu de répit à la municipalité, avec l’ajout de 375 750$ lié à la signature du nouveau pacte 2020-2024. La prise en charge par la ville de programmes de développement durable des forêts, de même que celle de différents événements qui étaient gérés par la Corporation des activités populaires dont l’existence a pris fin cette année expliquent également l’écart de revenus.

Quant à elle, l’augmentation des dépenses est entre autres liée à la facture plus élevée pour les services de la Sûreté du Québec (77 000$), ainsi que la hausse des investissements prévus en voirie, incluant le déneigement (301 380$). On veut répondre à une préoccupation citoyenne quant à la réfection des rues et des chemins ruraux.

«Finalement, la hausse des dépenses s’explique aussi par une augmentation de coûts de 329 270 $ pour la gestion des matières résiduelles. La Tuque amorce en 2020 la réalisation des actions prévues à son Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) qui implique l’aménagement d’un véritable écocentre 2.0 au site de gestion des matières résiduelles situé au chemin des Pionniers», explique aussi la municipalité.

Outre la minicentrale Manouane Sipi, qui va générer des revenus, le conseil travaillera également sur la maximisation et des retombées économiques de la réfection de la centrale Rapide-Blanc d’Hydro-Québec estimé à 80M$ pour les sept prochaines années, ainsi que celles découlant du projet de Gazoduq. Voilà autant d’éléments qui apporteront de l’oxygène aux finances de la municipalité. La modernisation du réseau d’éclairage public compte également parmi les projets qui continueront de progresser en 2020, tout comme la mise à niveau de l’aéroport de La Tuque l’implantation d’un réseau d’égouts dans le secteur de Parent.

«C’est un budget qui laisse la place aux citoyens […] La roue est tournée, regardez ce qui s’en vient», souligne le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, faisant référence aux retombées économiques des différents projets annoncés plus tôt.

Programme triennal en immobilisations

Un programme triennal en immobilisations de 17,1M$ a été adopté par le conseil municipal. Le montant prévoit entre autres l’injection de 12,5M$ dans des projets d’infrastructure de rues et environnementaux. 10,3M$ de l’argent servant à financer ces projets proviendra de subventions.

Quote-part d’agglomération

Pour leur participation à l’agglomération de La Tuque, les municipalités de La Bostonnais et Lac-Édouard verseront respectivement 202 410$ et 211 970$, alors que La Tuque y injectera 4,8M$.

Les hausses moyennes des taxes ailleurs dans la région

Bécancour : hausse de 1,5 %

Nicolet : hausse de 1,9%

Shawinigan : hausse de 2,24%

Trois-Rivières : hausse de 2,75%

Louiseville : hausse de 3,01%

Quant aux budgets de Lac-Édouard et de La Bostonnais, ils seront respectivement adoptés le jeudi 19 décembre et le jeudi 16 janvier.

Les quatre axes du conseil municipal

La gouvernance

Le maintien de taux de taxe bas

Réduire la dette

Améliorer le service aux citoyens

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires