Ville La Tuque achète les gares de Via Rail

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette

Le maire de Ville La Tuque, M. Normand Beaudoin, a annoncé ce mardi l’achat des gares de Ville La Tuque et de Parent pour la somme de 1$ chacune.

«Nous avons procédé à l’achat des bâtiments afin de maintenir les services à la population, entre autres, de continuer de desservir les communautés autochtones, acheminer les médicaments et parce que c’est le moyen de transport de bien des gens qui désirent se rendre visite. Depuis le mois de juillet que nous défendions l’importance des services ici à La Tuque. On acquiert les gares pour continuer d’offrir le service aux gens et développer l’industrie touristique», a déclaré M. Beaudoin.

Un des porte-paroles de la ville de Parent, M. Jean Dupont, a remis en doute cette décision: «Parent dépend beaucoup plus des services ferroviaires. C’est un service indispensable ici. Les augmentations de tarifs de Via Rail sont injustifiables. On est déçu de votre décision. Je crois que vous avez mis la »charrue devant les bœufs ». Via veut enlever nos gares et La Tuque aurait dû attendre le développement de la pétition en cours avant d’acheter ces bâtiments. On se demande encore comment le ministère des Transports laisse aller les régions pour qui le moyen de transport principal est le train. Votre décision d’acheter les gares vient nous barrer les roues dans notre combat. Ce n’est pas certain qu’à votre gare, dans 4-5 ans, il y aura encore des trains qui y passeront.»

La conseillère de la Couronne rurale et de La Croche, Line Pilote, était du même avis que M. Dupont: «Via Rail avait une entente et une obligation de desservir la région. Ils sont en train de laisser tomber leurs services. Nous voulons protéger les emplois des gares, mais j’aurais aimé que nous trouvions une solution différente pour protéger ces emplois-là. Je me demande si, à long terme, nous venons d’ouvrir la porte à Via Rail? Est-ce qu’ils ne laisseront pas tomber le service maintenant qu’ils n’ont plus de bâtiments ni de membres du personnel à s’occuper? Si les gens ne peuvent plus profiter du service dû à la hausse des tarifs, la municipalité devra donc faire des mises à pied de ces emplois-là? Le 8 octobre, il y aura une conférence à laquelle assistera Lise St-Denis. Nous aurions pu attendre de voir ce qui ressortira de cette conférence?»

Sur quoi le maire Beaudoin a défendu sa position: «Via a déjà commencé à se départir de ses gares partout dans la province de Québec. On pourrait même dire »s’en débarrasser », compte de tenu du prix de 1$. Nous voulions continuer d’offrir le service, sécuriser les gares, les emplois et avoir nous-mêmes le contrôle de la situation. Maintenant, nous devons continuer de faire des pressions politiques et continuer à travailler sur le dossier des hausses de tarifs exagérées. Nous ne voulions pas que les gares se retrouvent dans les mains d’entreprises privées. C’est important de maintenir ce service-là. À Parent, en plus, on va se servir de la gare comme bureau touristique. La personne qui est là donnera des informations touristiques aux gens.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires