Une rumeur qui inquiète

Par Francine Beaupre
Une rumeur qui inquiète

SCIERIE. L’éventualité de la fermeture de la scierie de Parent fait beaucoup jaser ces temps-ci dans le village de Parent. «On veut avoir l’heure juste», martelait la conseillère Sylvie Lachapelle.

Rejointe à son travail, Mme Lachapelle se montrait inquiète. «On se fait dire que ce ne sont que des rumeurs. J’ai discuté avec Dave Chamberland de Kruger et c’est ce qu’il m’a dit», ajoute la conseillère. Il semblerait que les transferts des volumes de bois accordés ne soient pas encore acceptés. À Parent, les gens ont vu l’usine fermer à plusieurs reprises. «On commence juste à se relever depuis la réouverture en 2011».

Selon la conseillère, « il est grand temps que les urbains réalisent que les matières premières proviennent du milieu rural. On veut des emplois pour ça. Qu’on fasse travailler notre monde. Il ne faut pas rire du monde tout de même», mentionnait-elle ajoutant que les gens qui travaillent à la scierie ont accepté de grosses diminutions pour avoir un emploi. «Ils gagnent moins qu’il y a 15 ans».

Mais, si la rumeur se concrétise, Mme Lachapelle se fait claire. «On a l’expérience avec les fermetures. Les gens vont se mobiliser et je vais les aider là-dedans. Il n’y aura pas une bûche qui va sortir de Parent», avisait-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires