Une rentrée scolaire électrique

Par superadmin
Une rentrée scolaire électrique
Une rentrée scolaire électrique

TRANSPORT VERT. Bon pour l’environnement et l’économie, innovant, sécuritaire, le premier autobus scolaire électrique du Québec a tout pour plaire.

(Par Gabrielle Benabdallah – Metro) Quatre entreprises québécoises se sont unies pour mettre au point un véhicule qui cumule les innovations technologiques développées ici. Après trois ans de travail, il sera mis en service cet automne.

Cet autobus démontre que les projets novateurs d’envergure au Québec passent de plus en plus par la collaboration et la cocréation. Le Centre national du transport avancé s’est associé à Autobus Lion, manufacturier d’autobus scolaires innovants, à B3CG, fabricant spécialisé en électromécanique de systèmes, et à TM4, chef de file dans les technologies de moteur électrique.

Ce projet comporte plusieurs innovations technologiques, dont le système SUMO, conçu et fabriqué par TM4. Il s’agit d’un moteur à prise directe, c’est-à-dire qui se branche directement sur le différentiel sans passer par une transmission, ce qui réduit la complexité de la chaîne de propulsion et permet de gagner en efficacité et en fiabilité.

Cet autobus s’inscrit dans la stratégie d’électrification des transports du gouvernement du Québec, qui a investi plus d’un demi-million dans le projet. Cette technologie pourra s’exporter partout dans le monde et générer des retombées économiques pour le Québec. Né du souci de laisser un meilleur avenir aux générations futures, le projet d’autobus scolaire électrique est aussi l’occasion de montrer que le Québec est un bon élève!

TC Media

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires