Une première journée de Pow Wow époustouflante

Par Francine Beaupre

C’est dans une ambiance festive que s’est ouvert le premier Pow Wow de compétition de la Nation Atikamekw ce samedi. Malgré quelques grains de pluie à l’ouverture, la température a été clémente et les danseurs ont pu envahir l’arène de danse devant un public émerveillé, tant par les couleurs que par la beauté des costumes traditionnels.

Bien que peu de Latuquois se soient déplacés pour cette première, ceux qui s’y sont rendus étaient unanimes; la musique, les costumes et les performances, tant des danseurs que des joueurs de tambour, valaient le déplacement. Pourtant, c’est une excellente occasion pour mieux connaître les peuples autochtones et leurs traditions. Nombreux sont ceux qui ont déploré que si peu de gens se soient rendus sur place. «Nous sommes tout de même contents. Nous avions beaucoup publicisé l’événement. On invite tous le monde à venir assister à ce Pow Wow qui prend fin dimanche» mentionnait Christian Coocoo rencontré sur place. Il nous informait que quatre nations étaient représentées. Des représentants des Crees, des Algonquins, des Micmacs et naturellement des Atikamekws se sont croisés dans l’arène de danse au son des trois groupes de tambours.

Nous avons pu voir plusieurs types de danses. Chez les hommes, la danse des herbes sacrées, la danse de fantaisie ainsi que la danse traditionnelle étaient présentées. Chez les femmes, la danse traditionnelle, la danse de la robe à franges avec clochettes et la danse du châle d’apparat étaient en lice. Les gens présents ont été invités à participer à la danse intertribale et certains se sont joints aux danseurs avec enthousiasme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires