Une nouvelle surfaceuse au Club de motoneige

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une nouvelle surfaceuse au Club de motoneige
Sur la photo

Le Club de motoneige de La Tuque a procédé dernièrement à l’acquisition d’une surfaceuse toute neuve au coût de 165 000$.

Le Club de motoneige possédait cinq surfaceuses et il en a vendu une. Avec l’achat de cette nouvelle machine, le Club détient toujours cinq engins. «Nous attendons une subvention de plus de 36 000$ de la Fédération des clubs de motoneige, explique Marc Lambert, le président du Club de motoneige La Tuque. Puis la balance a été payée par la vente de l’autre machine, par une subvention annuelle du gouvernement et par un prêt que nous avons effectués. C’est la vente des cartes de membre qui apportera les fonds pour rembourser le prêt.»

Le président estime qu’au cours de la présente fin de semaine, tous les sentiers dans le Haut-St-maurice devraient être accessibles. «C’est certain que plusieurs sentiers n’offrent pas une belle qualité en raison du manque de neige. Certains ont encore un fond rocailleux. De plus, on ne peut pas passer les surfaceuses sur tous les sentiers puisqu’il manque de neige et on abîmerait les sentiers.»

L’année dernière, Le Club de motoneige La Tuque avait vendu 421 cartes de membre. Cette année, le Club en a écoulé 225. «Comme la saison a démarré tardivement, on devra se limiter pour l’entretien des sentiers pour ne pas défoncer notre budget. Lorsqu’on entretient régulièrement les sentiers, on doit débourser des sommes pour l’essence, la machinerie, etc. Comme nous avons 225 cartes de membres de vendues sur notre budget de 400, nous n’avons pas d’autre choix que de limiter l’entretien pour faire baisser nos coûts», conclut M. Lambert.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires