Une nouvelle position pour Thommy Bourassa

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une nouvelle position pour Thommy Bourassa

FOOTBALL. À sa quatrième saison avec le Rouge et Or de l’Université Laval, le Latuquois Thommy Bourassa évoluant en défensive a été muté de la position demi-défensif à maraudeur ce qui implique une vision du jeu plus large pour le #26.

La saison 2013 a été difficile pour Thommy Bourassa, lui qui a subi deux commotions cérébrales. La seconde le 20 octobre 2013 a d’ailleurs mis fin à sa saison.

«Ça va super bien depuis le début de la saison, commente le Latuquois. J’ai raté le match d’ouverture contre les Carabins de Montréal en raison d’une opération pour me retirer un morceau de cartilage au genou. J’espère demeurer en santé pour le reste de la saison cette année.»

Bourassa doit s’adapter à la position de maraudeur cette saison, lui qui était sixième demi-défensif l’an dernier. «Il y a une bonne adaptation à avoir. C’est le maraudeur qui appelle les changements de la formation offensive adverse, alors il faut être toujours allumé. Ça demande une préparation supplémentaire. J’étais un peu déboussolé à mon premier match contre Sherbrooke, mais je me sens beaucoup plus à l’aise maintenant. Chose certaine, je ne suis pas stressé avec l’expérience que nous avons à la tertiaire. Je sais que j’ai d’autres gars d’expérience avec moi.»

En jouant en ligne tertiaire, Thommy a moins l’occasion d’effectuer des plaqués, ce qui se reflète sur ses statistiques personnelles. « Ce n’est pas quelque chose qui m’importe. Je joue au football parce que j’aime ça quand ça brasse. Je dois avouer que j’aimerais avoir l’occasion d’avoir plus de contacts, mais j’aime mon nouveau défi. C’est plus rare que j’ai un jeu à faire puisque mes coéquipiers ont déjà arrêté le joueur offensif, mais lorsque j’ai un jeu à faire je ne dois pas le rater. C’est une position qui demande plus de qualité cérébrale. Aussi, j’ai plus de temps de jeu que les autres années.»

L’objectif pour le #26 et son équipe demeure toujours de conserver la Coupe Vanier. «Au niveau défensif, nous voulons aussi être la meilleure défensive au Canada. Nous sommes encore plus frais et dispo que les autres années en défensive puisque notre offensive nous rend la tâche facile en passant de nombreuses minutes sur le terrain.»

Même s’il s’agit de l’année de repêchage du Latuquois, Thommy ne se crée pas d’attente. «Ce n’est pas dans mes objectifs de participer à un camp pro au printemps prochain. L’important demeure la saison avec le Rouge et Or.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires