Une modification de règlement qui ne plaît pas à tous

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Une modification de règlement qui ne plaît pas à tous
Le secteur urbain de Carignan (Lac-à-Beauce). (Photo L’ÉCHO de La Tuque)

Le périmètre urbain du secteur Carignan pourrait bien changer de vocation pour en devenir un agro-forestier comme le secteur ne s’est pas développé depuis 1988 comme prévu, au-delà de 50 % de sa superficie est inoccupée. Toutefois, la conseillère Line Pilote s’est opposée à ce changement lors de la dernière assemblée publique.

D’ailleurs, lors de la présentation de la modification de règlement au conseil d’agglomération, Mme Pilote a demandé le vote. Elle a été la seule à s’opposer. Soulignons aussi que le conseiller Roch Lepage s’est abstenu pour le vote et dans le dossier comme il s’agit d’un projet apporté par son fils Pierre. Il s’agirait d’un projet récréotouristique en lien avec la rivière St-Maurice.

 

Mais pourquoi être contre une modification de règlement concernant le schéma d’aménagement et de développement qui change un périmètre urbain pour une affectation agro-forestière? «Un secteur agro-forestier ouvre la porte à toute sorte de projets. Ça peut être autant une porcherie qu’une auberge comme dans le cas présent. Le promoteur a de beaux projets, mais je pense à l’avenir. Un secteur agro-forestier apporte toujours des problèmes à un moment donné. Je ne veux pas que ce secteur rural tranquille soit aux prises avec ces problèmes, et aussi par respect pour les citoyens du coin.»

 

Curieusement, un projet avait été déposé par le même promoteur à l’ancien conseil municipal. Ce dernier avait dirigé le projet vers les projets particuliers. Il s’agissait du projet du retour des courses de «bazous».

 

Une assemblée publique de consultation se tiendra au centre communautaire de Carignan le 15 octobre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires