Une erreur de jugement à l’origine de l’accident

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Une erreur de jugement à l’origine de l’accident
SQ

TRANSPORTS. Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada a déterminé qu’une erreur de jugement de la part de la conductrice d’une camionnette a entraîné une collision un passage à niveau entre son véhicule et un train de voyageurs de Via Rail Canada.

Lors de cet accident, un occupant de la camionnette est décédé, trois autres personnes ont été blessées, dont deux, grièvement. Personne à bord du train n’a été blessé, mais la camionnette a été détruite dans l’accident. Selon le BST, le train de voyageurs a effectué un arrêt prévu à la gare de Parent. Peu de temps après être parti de la gare, alors qu’il approchait du passage à niveau privé de la rue des Sources, l’équipe de Via a fait retentir le sifflet.

«Les feux de fossé étaient allumés et les phares avant de la locomotive étaient allumés à puissance maximale. L’équipe de train a remarqué un véhicule qui roulait vers le nord qui, au départ, avait ralenti, mais qui a ensuite accéléré pour franchir le passage à niveau. L’équipe de train a continué à utiliser le sifflet de locomotive et a commencé à faire ralentir le train. Incapable de s’immobiliser, le train a percuté le côté droit du véhicule», a rapporté le BST.

Selon l’organisme, une enquête a permis de déterminer que le véhicule ne s’est pas arrêté au panneau d’arrêt avant de franchir le passage à niveau. «La conductrice et le passager avant croyaient avoir suffisamment de temps pour traverser avant l’arrivée du train. L’enquête a également permis de déterminer que la conductrice et le passager avant avaient récemment consommé une substance illicite qui a probablement nui à leur perception et mené à la décision de traverser le passage à niveau sans s’arrêter. Les passagers ne portaient pas leur ceinture de sécurité, ce qui a probablement accru la gravité de leurs blessures», poursuivait le BST.

On indiquait que, dans le cadre du suivi de l’accident, Via a inspecté les lieux et a constaté que les panneaux ferroviaires qui sont destinés à l’usage de l’équipe de train, sur l’emprise de la voie, étaient situés au mauvais endroit.

 «Le CN, propriétaire de la voie, a subséquemment déplacé les panneaux au bon endroit. En juillet 2015, à la suite d’une inspection du passage à niveau par Transports Canada (TC), le CN a remplacé le panneau d’arrêt et les panneaux de signalisation du passage à niveau et du passage à niveau privé et les a installés sur un seul poteau afin d’éviter qu’ils ne masquent d’autres panneaux», a également rapporté le Bureau de sécurité des transports.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires