Une croix unique au Québec

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

La revitalisation de la croix lumineuse a fait jaser les Latuquois dernièrement. C’est grâce à M. Robert Tremblay, le père de la croix, que celle-ci obtient une deuxième vie.

Depuis plus de deux ans, M. Tremblay effectue les efforts afin de trouver le financement pour la restauration de la croix lumineuse. «J’ai été le promoteur de la croix en 1953-1954 avec Gaston Matte. Après 55 ans, j’ai rencontré le conseil municipal pour des opérations de remise à neuf. J’ai défriché la base moi-même à 87 ans. Puis, c’est La Tuque Électrique qui a obtenu la soumission pour l’installation de poteaux et de l’électricité. M. François Fortin a donné de son temps comme contribution au projet. La croix pourra changer de couleurs. Je suis fier et j’ai fait ce projet avec amour. La croix viendra enrichir notre ville, et il faut en être fier.»

Le nouvel éclairage installé sur la croix est le fruit d’un travail d’équipe. M. Tremblay a coordonné la recherche du financement, la Ville de La Tuque a assuré la coordination, l’équipe de La Tuque Électrique a installé l’équipement, et l’équipe du projet Internet sans fil de la Corporation de développement communautaire (CDC) a permis que la programmation des couleurs soit plus facile à réaliser, avec l’installation de la tour qui permettra au projet d’internet sans fil de voir le jour. De son côté, Mario Pharand de Célix Design, qui est consultant et designer en éclairage a fourni l’équipement nécessaire et a complété la programmation des couleurs. Une clôture a été érigée autour de la croix pour assurer la sécurité du site.

«Des personnes comme M. Tremblay, ça en prendrait plus et le visage de la ville changerait», a fait valoir le maire Normand Beaudoin.

En comptant le temps qui a été donné, le projet qui aurait coûté plus de 30 000$ a été réalisé pour une somme d’environ 20 000$. La municipalité a contribué pour une somme de 6600$.

M. Pharand a vu plusieurs types de technologie dans sa vie. «C’est une croix unique au Québec avec le changement des couleurs à distance.»

L’éclairage de la croix a une longue durée de vie de plus de 50 000 heures. De plus, lorsque la croix sera blanche, elle consommera au maximum 500 watts, ce qui représente un coût d’environ 25 cents par jour, pour 10 heures d’illumination. «Je m’engage à payer l’éclairage pour les cinq prochaines années avec un budget de 5000$, lance M. Tremblay. Et lorsque je ne serai plus là, c’est mon fils qui va payer. C’est même inscrit sur mon testament!»

Plusieurs dates ont déjà été programmées pour les changements de couleur; à l’automne avec les couleurs des feuilles, à Noël, au Jour de l’An, à la St-Valentin, à Pâques, et lors de plusieurs autres événements qui sont chers aux Latuquois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires