Une avalanche d’idées pour le conseil municipal

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Une avalanche d’idées pour le conseil municipal
Le maire

Les citoyens de 18 à 35 ans ont été invités par la municipalité à s’exprimer sur les enjeux auxquels doit faire face Ville de La Tuque.

Au cours d’une une réunion plutôt informelle, tenue au bar l’Avalanche de ski La Tuque, le maire, Normand Beaudoin ainsi que le conseil municipal ont profité de l’occasion pour recueillir leurs commentaires sur des sujets d’actualité.

Pas de grands discours ni de formalités, simplement des échanges entre les élus et les jeunes. C’était la première fois qu’une telle formule était mise de l’avant, un geste que le conseil municipal pourrait répéter.

Le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, était visiblement emballé au sortir de cette rencontre. « On a vu des jeunes qu’on a pas souvent l’occasion de rencontrer. J’ai vu au moins 4 personnes qui m’ont parlé de certains projets. On a démystifié ce que fait la ville. La ville, ce n’est pas un mur. C’est un endroit où on peut aider et on veut aider les jeunes. Aujourd’hui, ce que je vois, c’est l’avenir de La Tuque. C’est incroyable», a lancé fait M. Beaudoin.

Ce dernier dit avoir apprécié le fait que les jeunes apportait des solutions à ce qu’ils percevaient comme des problèmes.

« Ce qui est vraiment intéressant c’est que les projets comme la biomasse, les gens sont au courant. Ils savent que c’est l’avenir. Ils ont félicité la ville de vouloir embarquer dans ces projets là », perçoit également le maire de La Tuque.

« Les jeunes ont des idées, ils ont des points à faire valoir, ils ne connaissent pas tout de la loi, de la réglementation, mais ils veulent avancer. De mes six ans de conseiller, c’est une première et il ne faut pas que ce soit une dernière», a pour sa part remarqué le conseiller municipal responsable du centre-ville et du quartier Bel-Air, Jean Duchesneau.

«Ça nous a permis de voir les jeunes et d’écouter ce qu’ils ont à nous dire», a relaté le conseiller Julien Boisvert.

« J’ai discuté avec plusieurs personnes, les gens nous ont donné énormément d’idées», affirme Marco Lethiecq, directeur général de Ville de La Tuque. Ce dernier affirme avoir eu des idées concrètes concernant le Parc des chutes de la petite rivière Bostonnais, la marina municipale, de même que pour développer de nouveaux projets d’affaires et pour trouver du financement pour aider les jeunes entrepreneurs qui souhaitent effectuer le démarrage d’entreprise.

Nouvelle formule

Selon M. Lethiecq, l’événement puisait sa nouvelle formule, dans un modèle de consultation effectuée pour le projet Manouane Sipi. «Les gens pouvaient se promener pour jaser par rapport au projet. On s’est dit pour les jeunes, on va faire quelque chose de convivial, sous forme d’échanges. Ça nous a extrêmement surpris, c’était dynamique, les gens avaient le goût de jaser. On était une soixantaine de personnes, et c’est clair qu’on va répéter l’expérience avec d’autres groupes, parce que les gens se sentent à l’aise».

Un post-mortem dressera le bilan des discussions que le conseil municipal a eues avec les jeunes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires