Un siècle l’année du centenaire

Par superadmin
Un siècle l’année du centenaire
Édouard Duchesne célébrait ses 100 ans le samedi 19 février 2011.

Un évènement rare avait lieu aujourd’hui au Centre de santé et des services sociaux du Haut-St-Maurice, Édouard Duchesne y a atteint le cap des 100 ans. Une fête-surprise était organisée pour l’occasion et des gens de sa famille qui habitent aussi loin que la Floride ont fait le trajet pour rendre hommage au patriarche.

Reportage photos de 1911 à aujourd’hui.

Même s’il a eu 100 ans aujourd’hui, le Latuquois Édouard Duchesne regarde en avant. Il veut battre le record de longévité familial de sa tante qui s’est éteinte à l’âge de 105 ans. Le président du conseil d’administration du CSSSHSM, Jacques Fraser s’est d’ailleurs invité à la future fête, « Je vais être là pour vos 105 ans M. Duchesne. »

Les invités d’honneur ont tour à tour offert des vœux et cadeaux à l’aîné du Centre de santé. Mme Hélène Langlais, coordonnatrice des Fêtes du centenaire, y était pour souligner la coïncidence des deux anniversaires et offrir ses souhaits à M. Duchesne. Le maire, Normand Beaudoin ne tarissait pas d’éloges à son égard. Le moment était intense, l’émotion était palpable: M. Beaudoin prenait soin de parler près de l’oreille du centenaire puisque ce dernier n’a plus les capacités auditives qu’il avait autrefois. Il énonçait ses nombreuses qualités qui l’avaient aidé à traverser un siècle, quand une larme d’homme a doucement coulé sur la joue de M. Duchesne, ému. Il faut dire que le jubilé a de quoi être fier, il n’a pas regardé passer sa vie, il y a participé à fond.

Né le 19 février 1911 à Rimouski, M. Duchesne a essentiellement vécu à Parent où il a pris Éliane Gauthier pour épouse en 1942. Le couple a élevé une famille de 6 enfants et a profité d’une vie heureuse jusqu’au décès de madame Gauthier en 1993. Durant sa vie, M. Duchesne a exercé un lot de métiers variés : installateur de tours de transmission d’ondes radio, mineur, organisateur politique pour Camillien Houde et même contrebandier d’alcool. Il a surtout été pendant 17 ans surveillant à l’entretien des locomotives dans le village de Parent. Il est installé à La Tuque depuis le 8 février 2003.

Son secret de longévité, « manger gras et être actif, » dit-il.

Reportage photos de 1911 à aujourd’hui.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires