Un méchant bon gala

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino

Ceux qui avaient des inquiétudes auront probablement été confondus. Présenté au Colisée municipal ce samedi, le Méchant gala d’humour a constitué un événement fort, même avec une liste d’artistes invités légèrement modifiée. Les gros noms Dominic et Martin et François Léveillée n’ont pas pu relever le défi de participer à la soirée réchappée de justesse par Ville de La Tuque ? Qu’à cela ne tienne ! Le spectacle valait son pesant d’or, parce que le styles et sujets étaient variés. Crus parfois, mais faisant aussi appel à l’absurde et à l’imaginaire en d’autres moments, les humoristes ont su provoquer le rire.

On y a vu les Denis Drolet, avec leur version bien à eux du conte « Le petit chaperon rouge », la nouvelle venue Geneviève Gagnon qui a abordé la sortie romantique du samedi que son chum lui a proposée… au salon chasse et pêche ou André Sauvé qui a fait rire les gens aux larmes quand il a littéralement déliré sur scène avec un sketch qui partait simplement de l’achat d’une boîte de céréales chez Métro.

Jeune humoriste, Christopher Williams a été impressionnant avec son sketch portant sur le film Titanic, avec les vagues, formées par le public et en prime, une séance de bodysurfing dans la foule.

Steeve Diamond, Réal Béland, Jean-Thomas Jobin et l’animateur Sylvain Larocque ont aussi fait rigoler le public. On a connu des problèmes de son, au cours des premières minutes du spectacle mais ils ont rapidement été résolus.

N’eut été de l’intervention de Ville de La Tuque,  le Gala n’aurait pu être présenté puisque le producteur, Patrick Gagnon Signature, a dû lancer la serviette pour des raisons financières. La Ville l’a sauvé in extremis, jeudi dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires