Un hôpital unique au Québec!

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Un hôpital unique au Québec!
La photo nous montre Yves Tessier

Le Centre de santé et des services sociaux du Haut-St-Maurice (CSSSHSM) améliorera son efficacité énergétique lors de la prochaine année en installant une turbine hydroélectrique de 60 KW, qui produira de l’électricité pour une partie du bâtiment, en plus de réaliser des réfections à l’éclairage, à la ventilation, au système de chauffage et au système de buanderie.

Il s’agit d’un projet total de près de 2,5 M$. La ministre responsable de la Mauricie, Julie Boulet, est venue à La Tuque vendredi dernier pour annoncer la part du gouvernement provincial. Une somme de 455 000 $ sera remise au CSSSHSM provenant du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le montant provient d’une enveloppe de 10 M$ réservée à des projets en accord avec les principes de développement durable, dont le recours accru à des énergies renouvelables.

Les nouveaux équipements vont permettre au CSSSHSM de récupérer une quantité considérable de chaleur, ce qui se traduira par des économies d’échelle. Le projet comporte une part d’autofinancement s’élevant à 1 605 911 $. On prévoit un retour sur l’investissement dans 7 ans. «Notre réduction de consommation d’énergie va dépasser les normes ministérielles, explique le président du CSSSHSM, Jacques Fraser avec un large sourire. Ce sont 1200 tonnes de Co2 d’évitées dans l’atmosphère, ce qui représente 370 voitures avec 15 000 km en moyenne de moins par année.»

Olivier Matte, au développement des affaires pour Écosystème, le partenaire dans le projet, affirme qu’il s’agira d’une première pour l’installation d’une turbine hydroélectrique pour un hôpital. «C’est la dénivellation du terrain qui permet d’avoir une pression naturelle pour faire fonctionner la turbine. L’hôpital est relié à une conduite d’eau brute sur le tuyau de 44 pouces», soutient-il. «On a une loi sur le développement durable et sur la stratégie énergétique. Notre responsabilité est de laisser une planète plus verte aux générations futures. Ici, on pose un geste qui a une portée significative», a fait valoir la ministre Julie Boulet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires