Un dépotoir qui ne fait pas plaisir au secteur de Parent

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Un dépotoir qui ne fait pas plaisir au secteur de Parent
Sylvie Lachapelle

Lors de l’assemblée publique de La Tuque mardi soir, une citoyenne a questionné le conseil concernant un dépotoir qui a été construit à 1 kilomètre du village par l’ancienne administration, sans que la population soit consultée. Les animaux rôdent, les déchets sont partout et une puanteur règne selon la citoyenne.

«La Ville a obtenu tous les permis pour faire construire ce dépotoir, explique le directeur général de La Tuque Yves Tousignant. Le dossier a été traité par le conseil de quartier de l’époque, et on n’avait pas besoin de faire appel au Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE). L’ancien dépotoir situé sur la route de Mont-Laurier était à pleine capacité, et il ne respectait pas les normes environnementales. Le nouveau site à i kilomètre du village rencontre les normes.»

 

Pour sa part, la conseillère de Parent n’en revient pas. «Parent, ce n’est pas La Tuque. On est en pleine forêt et les animaux rôdent. Le dépotoir est près de l’école en plus. On pourrait voir un ours surgir près de l’école.»

 

Quelles sont les solutions? «Il paraît qu’il faut vivre avec. Mais peut-être qu’une barrière avec un gardien serait une solution. Mais il ne peut pas rester là 24 h sur 24. En plus, nous sommes à faire le ménage pour les carcasses d’autos. Disons que ça ne nous aide pas.» .

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires