Un bâtiment qui disparaît sous le pic des démolisseurs

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Un bâtiment qui disparaît sous le pic des démolisseurs
L'édifice

COMMERCE. De nombreux curieux ont assisté, cette semaine, à la démolition du bâtiment du 529, rue St-Antoine, qui abritait jadis le commerce Bronzage Fascination et des logements.

Propriété du groupe Jean Coutu depuis peu, le bâtiment a été démoli en fonction d’éventuels nouveaux besoins du commerce qui a pignon sur la rue Commerciale.

«Pour l’instant, nous allons en faire un stationnement pour notre clientèle», a indiqué à TC Media, Stéphane Brûlé, un des trois pharmaciens propriétaires de Jean Coutu. Ce stationnement devrait d’ailleurs être aménagé au cours des prochaines semaines.

Quant à savoir si la rumeur d’agrandissement de la pharmacie pourrait un jour se concrétiser ,là où le bâtiment a été démoli, il est encore trop tôt pour présumer des intentions de Jean Coutu.

«Il y a beaucoup de choses qui se passent dans le domaine pharmaceutique», précise M. Brûlé, qui faisait référence au projet de loi 28 touchant ce domaine d’activités. Dès qu’on sera fixé sur les impacts de cette loi, l’entreprise pourra statuer sur la possibilité d’un agrandissement de ses installations latuquoises.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires