Trois étudiantes lancent le projet «Cœur tendre»

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Trois étudiantes lancent le projet  «Cœur tendre»
Voici les pots avec les mélanges pour les biscuits

SOLIDARITÉ. Trois étudiantes de l’école Champagnat, Annabelle Comeau-Harvey , Mary-Lou Perras et Justine Belanger, ont eu une idée fort originale dans le cadre d’un projet entrepreneurial CHU Ste-Justine.

Elles ont lancé une campagne de financement appelée le projet «Cœur tendre». Dans le but d’amasser des fonds, elles offrent en vente des pots Mason, contenant tous les ingrédients  pour confectionner de savoureux biscuits aux pépites de chocolat et à l’avoine. «C’est une recette de biscuits tendres à la Ricardo», annonce Annabelle Comeau-Harvey.

Un petit papier, attaché au pot, indique les ingrédients qui resteront à ajouter : lait, œuf, ainsi que les instructions. Chacun des pots se vend 8 $. «Si vous avez 10 $, on ne remet pas la monnaie», prévient Annabelle, qui versera le 2 $ excédentaire à la cause qu’elles défendent. Autant leurs confrères et consoeurs de l’école Champagnat que la population en général a été invitée à acheter les pots à biscuits. Facebook a été un précieux allié pour elles.

37 pots Mason ont été confectionnés. Chacun donne entre 20 et 30 biscuits si on suit la recette. Les filles les ont même décorés pour les rendre encore plus attrayants. Ce qui devait arriver arriva… Ils se sont vendus en un temps record. Elles mijotent une seconde production.

Certivie

Un ami malade les a inspirées pour ce projet, puisqu’à la base, le projet était de vendre des «Certivie». «Nous sommes allées dans tous les commerces de Ville de La Tuque et on a demandé des certificats cadeaux. Nous allons ensuite effectuer des tirages jusqu’en avril», annonce Annabelle. La population sera invitée à participer en achetant des Certivie. L’argent recueilli ira à la Fondation CHU Ste-Justine, afin de venir en aide financièrement aux parents qui doivent cesser le travail pour rester auprès de leurs enfants malades. De janvier à avril, des tirages seront effectués et pour décembre, il sera fait sur le réseau Facebook. Les billets pour le petit lot sont en vente au coût de 2$, pour le moyen lot, 3 $ et pour le gros lot, 5 $.

Ce projet a d’abord été déterminé dans le cadre de leur cours Sensibilisation à l’entrepreneuriat, mais, de toute évidence, les jeunes filles en ont aussi fait une cause personnelle. Si elles y ont mis beaucoup de temps, elles retirent beaucoup de fierté de faire leur part pour les gens aux prises avec la maladie et leurs familles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires