Sopfeu : une saison sous la moyenne

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Sopfeu : une saison sous la moyenne

INCENDIES. Si plusieurs affirment «qu’on n’a pas eu d’été», la Sopfeu recense un nombre des incendies forestiers inférieurs à la moyenne des 10 dernières années. Ainsi, mince consolation s’il en est une, on n’a pas eu à vivre avec le spectre d’un imminent incendie forestier.

Au 31 août, depuis le début de la saison 2015 de la Sopfeu, 4 incendies ont été combattus dans le territoire de La Tuque, soit le même nombre que l’an dernier. Ils ont détruit 0,8 hectare de boisé, un demi-hectare de moins que lors de la saison 2014. La moyenne des 10 dernières années fait état de 10 incendies forestiers pour une superficie détruite de 21 hectares dans ce même territoire.

Dans la région Centre de la Sopfeu, on a combattu 109 incendies, qui ont détruit un total de 80 hectares de forêts. Ce nombre se situe sous la moyenne des 10 dernières années. «Habituellement, 190 incendies sont déclarés sur le territoire, rapporte la Sopfeu. L’année dernière à pareille date 74 incendies avaient été combattus et 58 en 2011.

Cependant, analyse la Sopfeu, plusieurs de ces incendies aurait pu être évités. « 61 feu ont été provoquées par des activités de brûlage printanier, dont plus du quart allumé dans la région de l’Estrie. Pourtant, il existe des solutions de rechange au brûlage comme le compostage ou simplement prendre la peine de déposer les débris des feuilles mortes à la ressourcerie. De plus, une plus grande vigilance quant aux conditions météorologiques combinée à la connaissance du danger d’incendie quotidien constituent des éléments importants avant de décider d’utiliser le feu», ajoute la Sopfeu.

Également, la région Centre a combattu 27 feux de récréation souvent allumés par des feux de camp ou des mégots de cigarette mal éteints.

Prudence, même si c’est l’automne

L’automne et ces températures plus froides peuvent suggérer de baisser la garde en prévention des incendies. Attention prévient la Sopfeu qui intervient en moyenne sur 35 incendies en septembre qui détruisent un peu plus de 200 hectares de forêts.

« Lors d’une promenade en véhicule tout-terrain, l’utilisation des chemins en gravier est préférable au hors-piste. Si vous êtes fumeur, n’oubliez pas de bien éteindre votre mégot et d’en disposer de façon sécuritaire. Si vous devez faire feu de camp, vérifiez la réglementation auprès de votre municipalité et surtout arrosez deux fois plutôt qu’une lorsque vous quittez les lieux», a indiqué la Sopfeu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires