«Savoir différencier un rêve d’un besoin» – Yvon L’Heureux

Par Francine Beaupre

Le Magasin général de La Coopérative de solidarité de Lac-Édouard présentait un bilan de ses sept premiers mois d’activités lors de l’assemblée générale des membres qui se tenait le 12 mars dernier.

C’est devant une quarantaine de personnes qu’Yvon L’Heureux président a dressé un portrait plus que positif du Magasin général. «Le Magasin général et le Parc Écotouristique ont inscrit un chiffre d’affaires de 385 000 $ pour sept mois. À lui seul le magasin général a eu un chiffre d’affaires de près de 380 000 $. Si j’annualise, ça fait 625 000 $», précise M. L’Heureux. «On est vraiment content. Les gens embarquent beaucoup. On a vu avec la semaine de la pêche blanche que les touristes ont dépensé chez nous, que ce soit pour l’essence, les produits de plein air ou l’alimentaire».

«J’ai toujours dit qu’il fallait faire une différence entre un rêve et un besoin. Les chiffres le prouvent, le Magasin général était vraiment un besoin», affirme le président. La Coopérative avait été créée en 2009 pour servir de levier économique à la municipalité. Les avenues empruntées par les administrateurs et les membres ont permis de créer à ce jour, trois postes à temps complet.

«Tous les bénévoles qui gravitent autour font définitivement partie de ce succès», soutient Yvon l’Heureux. Aujourd’hui, 248 membres forment cette coopérative alors que le village ne compte que 167 résidents. C’est véritablement une histoire de solidarité et de prise en charge du milieu par le milieu.

Alors que les gens devaient auparavant faire tous leurs achats à l’extérieur du village, maintenant, ils ont à leur disposition de l’alimentation générale, des produits du terroir, du pain artisanal, des viandes surgelées et des mets préparés. À cela s’ajoutent comme dans tout bon magasin général, des articles de quincaillerie, de plomberie, des fournitures de sport, de chasse et de pêche, des articles de base pour les motoneiges et les permis de chasse, piégeage et pêche.

Le Centre de valorisation dans lequel loge le Magasin général accueille aussi le Centre d’interprétation de l’histoire de Lac-Édouard et de son sanatorium. D’ici peu, son exposition permanente devrait être complétée, permettant ainsi aux gens de passage d’en apprendre plus sur l’histoire de ce village niché dans les montagnes. Après tout, n’est-ce pas au Magasin général que de tout temps, nous avons appris la petite histoire locale?

En terminant, mentionnons que deux nouveaux administrateurs ont joint l’équipe dynamique de la Coopérative. Il s’agit de messieurs Michel Marchand et David Desrochers.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires