Réorganisation des services à Wemotaci

Par Francine Beaupre
Réorganisation des services à Wemotaci
Le chef David Boivin comme ses conseillers sont conscients que la réorganisation des services demande une stratégie de communication pour rétablir un dialogue avec ses membres.

Depuis 2012, le Conseil des Atikamekws de Wemotaci a entamé un processus de réorganisation de tous les secteurs de son administration.

C’est ainsi que les secteurs administratif, aménagement communautaire, santé, éducation, sécurité publique, habitation et développement social seront tous touchés au terme de cet exercice qui avait été exigé par les Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, anciennement le ministère des Affaires indiennes et du Nord du Canada.

Pour chapeauter le tout, un comité de gestion a été formé. Y siègent les directeurs de services ainsi que le directeur général. «Ils assurent le suivi et l’application des recommandations contenues dans le plan d’action de gestion (PAG). Les décisions qui ont été prises par le Conseil des Atikamekws n’ont pas été faciles à prendre en regard des problématiques sociales auxquelles on fait face actuellement, mais elles ont été prises afin d’assurer une saine pérennité dans la gestion et la livraison des services à la population», soulignait Yvon Dubé, responsable des communications.

Plan de communication

Désirant bien informer ses membres des décisions prises par le Conseil des Atikamekws concernant le PAG, le conseil a décidé de mettre sur pied un plan de communication. «Le chef Boivin et les conseillers élus sont conscients que le développement de meilleurs moyens de communication va permettre une compréhension plus juste de la situation actuelle et de rétablir un dialogue entre la population de Wemotaci et le Conseil des Atikamekws», tenait à préciser M. Dubé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires