Renaissance : la phase III complétée

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

La maire de La Tuque et président de la corporation le Renaissance a procédé vendredi dernier en compagnie de plusieurs personnalités et dignitaires à l’inauguration officielle de la phase III du complexe le Renaissance qui a nécessité des investissements de 2 484 620$.

Au terme des trois phases de construction du Renaissance depuis 2002, un complexe d’habitation destiné aux personnes âgées, c’est un total de 7 526 924$ qui a été investi.

«Avec la phase III, nous ajoutons 12 nouveaux logements à notre offre de services, ce qui nous fait un total de 63 logements, précise le maire Beaudoin. Il a fallu aussi agrandir la salle à manger. Je suis très heureux que nous ayons réussi à mener à terme ce beau projet, parce que nous avions une centaine de personnes sur la liste d’attente, alors il fallait investir pour répondre aux besoins de nos aînés. Au cœur du centre-ville, ils ont accès facilement à tous les services.»

Les nouveaux logements ont déjà trouvé preneur, et dans les prochains mois, tous les logements devraient être occupés.

Pour ce projet de troisième phase, la Ville de La Tuque a investi 430 000$, le CLD une somme de 50 000$, le Groupe Logiloge un montant de 25 000$, et la firme Beauchesne Architecture Désign a donné un montant de 20 000$. La différence vient d’un prêt hypothécaire assumé par l’organisme et différentes subventions d’organismes gouvernementaux.

De son côté, la députée de Laviolette Julie Boulet était présente lors des trois phases de construction. «Aujourd’hui, je suis venue pour les résidents. Nous allons tous vieillir un jour et c’est rassurant de savoir que le Renaissance se trouve au cœur de la ville ce qui permet aux résidents de profiter d’un milieu de vie agréable et sécuritaire. La proximité du centre-ville permet aux gens d’être plus autonomes et d’éviter l’isolement. C’est important de continuer une belle vie sociale.»

Questionné sur une possible phase IV du Renaissance, le maire Normand Beaudoin a indiqué qu’il serait difficile de la réaliser à l’intérieur du présent complexe. «Oui, c’est dans les projets de la ville, mais à cause du manque d’espace, la quatrième phase ne serait pas construite dans le complexe.»

Avant de procéder à la traditionnelle coupure de ruban, le nouveau prêtre de La Tuque, Marc Lahaie, y est allé d’une bénédiction. «On ne bénit pas les murs, mais bien les personnes qui y demeurent», a lancé M. Lahaie dans un discours teinté d’humour.

Historique

Le Renaissance a été construit en 2002 pour remplacer l’hôtel Windsor laissé à l’abandon. Au départ, on trouvait 34 logements, puis la phase II a été complétée en 2008 pour l’ajout de 17 logements, puis 12 autres logements en surplus pour la phase III.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires