Réaménagement du palais de justice en 2017 ?

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Réaménagement du palais de justice en 2017 ?
-

ÉCONOMIE. Il y a des travaux dans l’air au ministère de la Justice du Québec. Devenu désuet, exigu, le palais de justice de La Tuque ferait prochainement l’objet de travaux majeurs.

Sur la table à dessin, il y aurait le déménagement du palais de Justice dans l’ancien salon de quilles Royal. Une information qu’on a apprise au cours de la dernière assemblée des élus du conseil municipal de La Tuque, mais que n’a pas encore confirmée le ministère de la Justice.

Rien n’est encore ficelé et on en est aux étapes d’analyse, au ministère de la Justice. « Le projet est en étude actuellement, en partenariat avec la Société québécoise des infrastructures, le Directeur des poursuites criminelles et pénales et le ministère de la sécurité publique», rapporte Paul-Jean Charest, conseiller en communication au ministère de la Justice. Fourni par la société québécoise des infrastructures, l’échéancier prévoit « la livraison des travaux à l’automne 2017».

«Nous allons tenter de voir comment répondre aux besoins qui se manifestent présentement. Entre autres choses, ce projet prévoit l’ajout de salles d’entrevues», poursuivait-il. Il citait le cas de déficience au niveau de la configuration actuelle des lieux, qui obligeait des accusés à voir leurs avocats dans les toilettes de l’édifice ou dans leur cellule. Le nouveau palais de justice serait également pourvu d’un escalier qui serait dédié exclusivement à l’accès aux détenus. Actuellement, l’escalier situé à l’arrière du Carrefour La Tuque est accessible non seulement aux détenus mais également à la clientèle de l’établissement. Dans le projet de règlement modifiant le zonage, adopté lors de la dernière assemblée du conseil municipal, on prévoyait un accès extérieur (stationnement et escalier) au côté nord du Carrefour la Tuque.

Étant donné le caractère embryonnaire du projet, aucun montant d’investissement n’y a encore été rattaché. Martin Roy, porte-parole de de la Société québécoise des infrastructures, ajoute même qu’on n’est pas rendu encore à savoir si le palais de justice sera relocalisé ou non dans l’ancien salon de quilles.

Déjà, en 2008, lorsqu’elle avait commenté la fermeture du salon de quilles Royal, la direction du Carrefour La Tuque faisait état de rumeurs «d’un éventuel déménagement du palais de justice» à cet endroit.

En août 2012, le juge Richard Poudrier avait dénoncé l’étroitesse du palais de justice de La Tuque, après avoir dû se retirer d’une la cause concernant une présumée trafiquante de drogue. Il avait subi des pressions provenant de la fille de l’accusée dans le stationnement souterrain situé au Carrefour La Tuque. On n’avait pas à l’époque, établi d’échance quant à un éventuel projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires