Que retenez-vous des 27 années en politique d’Elzéar Lepage?

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

Lors de la dernière assemblée publique de Ville de La Tuque mardi, le conseiller Elzéar Lepage a annoncé son retrait de la politique après 27 ans. L’Écho a contacté des gens du secteur La Croche afin qu’ils nous révèlent leurs impressions sur l’homme qu’on surnomme Minon. Toutefois, il nous a été impossible de connaître l’origine du surnom!

Jean Métivier

«Pour moi, j’ai connu les 10 dernières années de M. Lepage en politique. Tous les contacts que j’ai eus avec M. Lepage ont été très positifs. C’est un homme accessible et honnête, qui possède ses dossiers. Il prend le temps de faire ses recherches avant de dire quelque chose. Une autre chose, face à certains problèmes, il ne laisse pas entendre que tout est facile à régler. Il est capable de donner l’heure juste, ce que j’ai apprécié. Je trouve ça dommage qu’il quitte, mais en même temps je le comprends. J’ai aimé de la façon qu’il s’est comporté dans le processus de fusion avec La Tuque. Nous avons des effets positifs de la fusion depuis qu’elle est réalisée.»

Émile Desbiens

«M. Lepage a fait du beau travail pour La Croche. Il prenait sa municipalité beaucoup à coeur. Il y avait beaucoup d’activités au centre social. Les conseillers avec lui aussi ont fait du beau travail. Nous avons vu beaucoup d’amélioration pour les terrains de jeux, le centre social, le centre sportif… La plus belle réalisation… j’aurais aimé qu’il soit maire de La Tuque, mais comme on dit des fois il faut se tasser pour laisser la place à d’autres. M. Lepage est un homme dévoué, honnête et il est consciencieux dans son travail.»

Gilles Ricard

«M. Lepage c’est un gars honnête qui prenait des bonnes décisions, et c’est de valeur qu’il s’en aille. M. Lepage était un gentleman. J’ai été conseiller alors qu’il était maire, et même si on avait des idées différentes, on venait à bout de se comprendre. Une des belles réalisations a été l’achat du camion de pompier pour La Croche. On s’en réjouit et même La Tuque des fois parce qu’elle en a besoin. Je lui souhaite une belle retraite!»

Fernand Pelletier

«Minon c’est l’exemple parfait d’un gars qui s’est impliqué socialement et au niveau communautaire. Il a toujours été fier de son secteur. La vocation agricole pour La Croche a toujours été importante pour lui. C’est dommage qu’il s’en retourne chez lui, mais il peut avoir le sentiment du devoir accompli pour son travail exceptionnel. Quant à la fusion, pour nous ça faisait partie d’un cheminement normal et Minon a travaillé pour que le surplus soit pour les gens du Canton-Langelier. Sa plus belle réalisation? Sa présence! La représentation qu’il a faite aussi pour ses citoyens.»

Marc Gervais

«Ce qui est impressionnant de M. Lepage, c’est d’abord la durée. Je l’ai connu d’abord comme premier patron, puis comme citoyen de La Croche. Je retiens la façon dont il a défendu les gens de La Croche. Autant comme directeur que comme politicien, je retiens qu’il était honnête et intègre. Il a réalisé plusieurs belles choses, mais je me souviens qu’avant la fusion, il avait défendu le dossier du paiement des taxes des citoyens de La Croche pour le Centre de ski. Il gérait le budget de la municipalité comme s’il s’agissait de ses propres finances. M. Lepage, c’est aussi un joueur de tours. Il était venu nous donner un coup de main pour la construction de notre maison, et il m’envoyait du ciment dessus avec son tracteur, juste pour rire!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires