Quand vient le temps de passer le flambeau

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Quand vient le temps de passer le flambeau
On voit Leslie Aubin

ENTREPRENEURIAT. La Chambre de commerce et d’industrie du Haut-St-Maurice a présenté son premier déjeuner de la saison sous le thème de la relève entrepreneuriale.

Daniel Vezeau, conseiller en transfert d’entreprise au Centre de transfert d’entreprises du Québec, est venu parler aux gens d’affaires de l’importance de bien planifier le transfert de son entreprise vers d’autres dirigeants, dans le cas où on souhaite la vendre.

Êtes-vous bien préparé ? Votre entreprise génère-t-elle des profits ? Quelle est la juste valeur marchande de votre entreprise ? Voilà autant de questions auxquelles les cédants d’entreprises doivent trouver la réponse.

«Un repreneur, qui reprend une entreprise, lui donne une croissance. C’est normal, on est plus âgé, on est fatigué, on est tanné, mais la relève est jeune, elle a plein de projets et elle a de l’énergie», résume Daniel Vezeau. La gestion des problèmes avec les ressources humaines, les employés qui n’entrent pas au travail le matin par exemple, figure au premier rang des irritants chez les entrepreneurs qui songent à céder leur entreprise.

Investir, identifier et planifier

M. Vezeau a répété l’importance d’investir dans son entreprise, pour continuer à lui apporter de la valeur.

«C’est important de planifier votre relève et de bien l’identifier», recommande-t-il. Il faut s’assurer que les futurs gestionnaires clés aient en main toutes les compétences pour bien prendre la relève de l’entreprise.

L’esprit entrepreneurial est aussi primordial : «Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui n’a pas peur du risque. Si vous avez des employés ou des enfants qui ne sont pas capables de «dealer» avec le risque, c’est sûr que ce ne sont pas des entrepreneurs».

«Ma mission est de m’assurer de la pérennité des entreprises. Donc j’aide les entrepreneurs pour que leurs entreprises leur survivent et que les familles qui travaillent pour eux puissent garder leur emploi», énonçait également Daniel Vezeau.

Ce déjeuner s’inscrivait dans le cadre des activités de la communauté entrepreneuriale du Haut-St-Maurice.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires