Prospection minière : on formera les forestiers

Par Francine Beaupre
Prospection minière : on formera les forestiers
Paul-Armand Girard expert minier sera le formateur attitré et par la suite

Une formation de base sur les notions de prospection minière sera offerte aux étudiants en foresterie. « Les forestiers parcourent le territoire et ils pourront ainsi avoir un œil ouvert sur le potentiel minier du Haut-St-Maurice », expliquait le directeur de l’école forestière Gilles Renaud.

C’est grâce à un partenariat entre l’École forestière de La Tuque (ÉFLT) et la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) que les étudiants pourront suivre une formation comprenant deux modules de 15 heures chacun. Le premier module portera sur les notions théoriques de la prospection minière alors que le second module se vivra sur le terrain.

« Paul-Armand Girard qui a fait sa marque dans le domaine minier, sera le formateur attitré pour élaborer le plan de cours et dispenser la formation à quelques reprises, soit le temps qu’il faudra à deux enseignants de l’ÉFLT pour assurer la relève et poursuivre le travail amorcé par l’expert minier », précisait Gilles Renaud.

La SADC contribue à hauteur de 10 278$ provenant de l’enveloppe des Initiatives spéciales du réseau des SADC. « C’est une belle preuve de la reconnaissance des régions et des spécificités de celles-ci. C’est aussi un autre pas positif dans la diversification économique de notre région », affirmait Claude Gagnon, président de la SADC.

« Cette nouveauté correspond bien à la mission de l’ÉFLT qui est d’assurer, pour l’ensemble de la Mauricie, le développement de la formation et des connaissances en matière de ressources naturelles », concluait M. Renaud qui précisait que cette formation serait offerte dès l’automne prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires