Prématernelle 4 ans pour les anglophones

Par Francine Beaupre

Le La Tuque High School (LTHS) offrira dès la prochaine rentrée scolaire, la prématernelle 4 ans. C’est en conformité avec le dépôt du Projet de loi 23 le 14 mars dernier par la ministre de l’Éducation, du Loisir et des Sports Marie Malavoy que le LTHS ouvrira ses portes aux enfants de 4 ans.

Depuis trois ans déjà, LTHS offre une prématernelle. Toute la population, sans égard à la langue, pouvait s’y inscrire. Avec le projet de loi 23, les critères légaux d’admissibilité à une école de langue anglaise stipulés dans la Loi 101 seront appliqués. Ce qui veut donc dire que ne pourront s’inscrire à cette prématernelle que ceux qui poursuivront leur parcours académique en anglais.

Les enfants qui fréquenteront la prématernelle durant l’année scolaire 2013-2014 se familiariseront, grâce à des activités ludiques, à la langue anglaise. « Ce sera, je crois, une nette amélioration pour ces jeunes. Lorsqu’ils atteindront la première année, après deux ans de fréquentation, ils seront déjà en mesure d’apprendre à lire et à écrire en anglais », estimait le directeur de LTHS, Gary Koiter.

Plusieurs des enfants qui fréquentent le LTHS entendent parler en anglais à la maison par un des parents ou les deux mais, pour certains autres, l’anglais n’est pas utilisé à la maison. Lorsqu’ils arrivent, ils doivent donc apprendre une langue avec laquelle ils ne sont pas familiers. Ce qui réduit d’autant leur résultat académique dans le premier cycle du primaire.

Le programme de la prématernelle existante sera appliqué. C’est par le biais du jeu que l’enfant fera son apprentissage. « Nous croyons que cette année de scolarisation de plus fera certainement une différence dans les résultats académiques de l’enfant et évitera qu’il ne décroche », précisait M. Koiter. La prématernelle étant déjà fonctionnelle, la Commission scolaire Central Québec s’est tournée vers le LTHS pour offrir ce nouveau service qui vient tout juste d’être intégré dans la loi sur l’éducation.

Le poste sera tenu par un enseignant plutôt que par un éducateur. Pour une école de la dimension du LTHS, ce nouveau poste est une bonne nouvelle. Un enseignant de plus se joindra à l’équipe. « L’étude des statistiques permet de croire que d’ici cinq ans, le nombre d’étudiants passera de 160 à 220 », déclarait le directeur. Il n’y a donc aucune inquiétude à avoir concernant le nombre d’enfants qui pourraient bénéficier de cette année de plus. Pour tous renseignements, communiquez avec l’école au 819-523-2515.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires