Petite séduction à Lac-Édouard

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Petite séduction à Lac-Édouard
Les participants à cette virée économique : Sylvie Francoeur

ÉCONOMIE. Quinze personnes du monde du développement économique de La Tuque se sont rendues à Lac-Édouard mardi, dans le cadre d’une virée économique visant à mieux faire connaître les commerces et services de cette municipalité.

L’événement s’est déroulé à l’initiative de la directrice générale de la Chambre, Manon Côté. Des représentants de la Chambre, d’Emploi Québec, de la Caisse Desjardins La Tuque, de l’école forestière, de la SADC, de la SDÉF, du Carrefour emploi du Haut-St-Maurice ainsi que des médias régionaux ont composé la délégation.

Accompagnant les visiteurs tout au long de la journée, le maire, Larry Bernier, n’a pas été avare d’explications sur des faits marquant la municipalité, pour le groupe, avide d’en connaître davantage.

La municipalité continue son développement et connaît une expansion depuis plusieurs années. Cela, de l’avis unanime des participants de cette virée économique, grâce au capital humain qu’on y retrouve et au travail bénévole.

«On n’est pas des experts en gestion municipale, mais plus des gens qui marchent avec du GBS, soit du gros bon sens, explique-t-il d’entrée de jeu, une formule qui semble bien fonctionner. On se dit : allons-y selon nos besoins».

La Seigneurie du Triton, où les gens dont pris le dîner, les Coffrets de Lorraine, la Petite école, la Coopérative de solidarité, le magasin général, le Sanatorium historique ainsi que le Parc écotouristique, voilà autant de lieux visités au cours de cette journée.

«Ce qu’on a réalisé au terme de la journée, c’est que quand vous avez une vision avec de la passion, c’est signe de réussite. Il y a un très grand dynamisme à Lac-Édouard. Ces gens travaillent ensemble, il n’y a pas de compétition, seulement de la complémentarité», résumait Manon Côté, aussi satisfaite de la participation des gens de La Tuque à cette virée économique, malgré la période de vacances.

Propriétaire des Coffrets de Lorraine, une entreprise de de Lac-Édouard, Lorraine Hallé, a fort bien imagé la journée en la comparant à un épisode de la Petite séduction, puisque les participants ont été séduits plus d’une fois par l’offre économique et touristique de cette municipalité de 175 âmes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires