Péréquation municipale : La Tuque en tête de liste

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Péréquation municipale : La Tuque en tête de liste

ÉCONOMIE. Le Journal de Montréal rapportait que six des 10 municipalités de 10 000 habitants et plus les plus pauvres au Québec se retrouvent en Mauricie et au Lac-Saint-Jean.

Ainsi, on apprend que La Tuque est en tête de liste en matière de péréquation municipale, elle qui recevra 128 $ par habitant, soit un montant total pour 2015 de 1 415 800 $.

Le maire, Normand Beaudoin, n’était pas disponible ce matin pour commenter, mais le journal rapporte qu’il ne s’est pas gêné dans le passé pour critiquer des décisions gouvernementales qui ont nui à l’économie de la Haute-Mauricie, notamment l’abandon du projet de minicentrale hydroélectrique Manouane Sipi, qui a toutefois été remis sur les rails par le gouvernement Libéral.

À lire également : Roberval, Saint-Félicien et Dolbeau-Mistassini en mauvaise posture

À titre de comparaison, la ville de Thetford Mines arrive en deuxième position avec une péréquation de 52,61 $ par habitant, soit une subvention totale de 1 347 800 $.

Shawinigan se classe quatrième avec un montant total de 2 395 200 $, ou 48,30 $ par habitant.

C’est Trois-Rivières qui figure en 10e position, avec une subvention totale de 3 059 400 $, ou 22,70 $ par habitant. Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, attribue cet état de fait à la crise de la pyrrhotite. Aux dires de ce dernier, il y a Trois-Rivières «un paquet de maisons qui ne valent plus rien».

À elles seules, les régions de la Mauricie et le Lac St-Jean vont recevoir plus de 8,3 millions $ du gouvernement québécois dans le cadre du programme de péréquation municipale. Ce programme veut venir en aide aux municipalités des plus démunies pour qu’elles continuent d’offrir des services publics sans avoir recours à un taux de taxe excessif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires